9 Janvier 2018

Zambie: Couvre-feu dans un quartier de Lusaka pour prévenir l'épidémie de choléra

Photo: MSF
Un patient atteint par le choléra peut perdre jusqu’à 25 litres par jour.

Depuis septembre, la Zambie est touchée par une épidémie de choléra. Pour y remédier, le gouvernement a interdit la vente de certains aliments et encourage à limiter les contacts entre habitants.

Des mesures d'hygiène visant à éviter la contamination qui se transmet de façon directe ou indirecte par la nourriture et surtout, l'eau. A Kanyama, un quartier pauvre de Lusaka, le gouvernement vient d'instaurer un couvre-feu.

Pour Maximillian Bweupé, le porte-parole du ministère de la Santé, dans les bidonvilles de Kanyama, l'un des épicentres de l'épidémie, il y a probablement entre 100 000 et 200 000 personnes infectées par le choléra. D'après lui, les habitants n'ont pas respecté les mesures d'hygiène préconisées par le gouvernement :

« En journée, quand il y avait les inspections, personne ne vendait de plats préparés et les sanitaires publics étaient fermés. Puis on nous a rapporté que le soir, tout le monde se rassemblait dans les rues et consommait de la nourriture et de l'eau contaminées.

On s'est donc rendu compte que les efforts qu'on faisait à Kanyama en journée étaient anéantis le soir. C'est pour cela que nous avons instauré le couvre-feu ».

L'économiste Chimbamba Kanyamba, interrogé avant l'instauration du couvre-feu, expliquait que l'impact économique pour les Zambiens des mesures gouvernementales était assez conséquent : « Les mesures qui ont été prises par le gouvernement ont entraîné la fermeture de commerces dans certains quartiers, comme le marché Soweto qui est le plus grand marché de la ville et le centre des échanges des produits agricoles. Cela a forcément un impact sur les centaines de milliers de vendeurs et d'agriculteurs ».

Mais pour Maximillian Bweupé, passer par ces mesures est incontournable et s'inscrit dans un plan plus large pour éviter de nouvelles épidémies de choléra : « D'abord, nous voulons endiguer l'épidémie et nettoyer la ville.

Puis sur le plus long terme, nous voulons réhabiliter le système de forage de Lusaka avec une aide de 355 millions de dollars du gouvernement américain. Le gouvernement zambien a également prévu d'abattre les bidonvilles et de faire déménager les habitants ».

La durée du couvre-feu est prévue pour une semaine.

En savoir plus

Mobilisation de l'armée face à l'épidémie de choléra

En Zambie, l'armée se mobilise pour faire face à l'épidémie de choléra. Le… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.