9 Janvier 2018

Afrique de l'Ouest: Bons du trésor - Le Mali sollicite 25 milliards sur le marché financier

La Direction nationale du Trésor et de la comptabilité publique du Mali lance sur le marché de l'Union monétaire Ouest Africain(UMOA), une émission par adjudication de bons assimilables du trésor, sur un montant total de 25 milliards et portant sur une durée de 364 jours a annoncé l'Agence régionale ouest africaine de planification de la dette UMOA-Titres dans un communiqué.

La date de dépôt des soumissions est fixée au mercredi 17 janvier 2018. La valeur nominale unitaire est de un million et le taux d'intérêt est multiple. Les titres émis sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d'échéance fixée au mercredi 16 janvier 2019.

La présente émission de Bons Assimilables du Trésor dans tous les pays membres de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) vise à mobiliser l'épargne des personnes physiques et morales en vue d'assurer la couverture des besoins de financement du budget, gestion 2018.

Les intérêts perçus sur les Bons Assimilables du Trésor sont exonérés d'impôts pour les investisseurs résidents au Mali. Les non-résidents sont soumis à la fiscalité applicable sur le territoire du pays de résidence.

Les Bons Assimilables du Trésor sont admissibles au refinancement de la Banque Centrale dans les conditions fixées par le Comité de Politique Monétaire et sont négociables sur le marché secondaire conformément au règlement N°06/2013/CM/UEMOA du 23 juin 2013.

Pour rappel, 25% du montant mis en adjudication est offert sous forme d'Offres Non Compétitives(ONC) et réservé aux spécialistes en valeur du trésor, habilités de l'Etat du Mali.

Mali

Un conflit peut en cacher un autre

Alors que les attentions ont longtemps été concentrées sur la lutte anti-terroriste dans le Nord,… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.