9 Janvier 2018

Sénégal: Notation financière - Bloomfield Investment attribue à Senelec la note satisfaisante de AA-

Photo: Allafrica/mwone
Restitution notation Senelec par Bloomfield Investment

L'agence Bloomfield investment a restitué hier, lundi 8 janvier, la notation financière de la société nationale de l'électricité. Ainsi une note satisfaisante de AA- a été donnée à Senelec. Ce qui veut dire que la société a des qualités de crédit très élevées et des fondamentaux solides qui ne sont pas soumis à une éventuelle conjoncture à court terme.

La société nationale d'électricité vient d'avoir une notation financière de AA-. Selon l'agence Bloomfield qui procédait hier, lundi 8 janvier, à la restitution de cette notation financière la note AA- attribuée à la Senelec signifie que la société a des qualités de crédit très élevées, des fondamentaux solides qui ne sont pas soumis à une éventuelle conjoncture à court terme.

«La notation financière permet d'établir la crédibilité d'une entreprise. Pour qu'une entreprise se développe, elle a besoin de capitaux et pour accéder à ces capitaux, il faut montrer qu'on est capable d'absorber ces capitaux, de bien les utiliser et de les rembourser.

Ce processus qui va établir la qualité de crédit va permettre à l'entreprise d'accéder à des financements et à des coûts qui correspondent à sa qualité de crédit.

Aujourd'hui avec la note AA- Senelec peut aller faire un emprunt obligataire sans avoir à donner une garantie», a expliqué Stamsias Zézé, président directeur général de l'agence Bloomfield investment.

Le directeur général de Senelec Mouhamadou Makhtar Cissé pense que cette notation est un gage de transparence. «C'est un exercice de transparence volontaire auquel nous avons souscrit. Cette transparence devrait nous aider.

Parce que nous sommes sûrs de nos fondamentaux à avoir un meilleur taux de crédit sur le marché. Ce n'est pas une opération que nous faisons pour faire de la cosmétique», a-t-il laissé entendre avant d'annoncer le lancement dans les prochains jours d'un emprunt obligataire de 30 milliards de francs Cfa.

Comme toutes les grandes entreprises, Senelec envisage d'aller en bourse.

Selon M Cissé, cette possibilité n'est pas du tout exclue. «C'est un défi que nous nous sommes lancés. Si nous continuons notre marche progressive, mais prudente, à termes on devrait aboutir là ou toutes les grandes sociétés aboutissent. Il y a pas une fatalité de l'échec qui pèserait sur la Senelec entreprise publique.

Avec le soutien de l'Etat et la confiance de nos partenaires, je crois qu'à termes on peut envisager une cotation en bourse. Rien ne l'exclut, c'est la marche normale des entreprises qui se développent qui se modernisent. En tout cas les fondamentaux sont en train d'être réunis pour que demain Senelec puisse aller en bourse », a-t-il soutenu.

En savoir plus

Senelec - Makhtar Cissé annonce un investissement de 510 milliards de FCfa

Le directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé a déclaré que les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.