9 Janvier 2018

Niger: Tentative de coup d'Etat au pays - Une vingtaine de militaires devant la barre

En compagnie de civils, ils sont accusés d'avoir voulu renverser le président Mahamadou Issoufou.

Aussitôt ouvert hier à Niamey, le procès des militaires impliqués dans la tentative de coup d'Etat de décembre 2015 contre le président Mahamadou Issoufou a été reporté au 23 janvier prochain. Le tribunal ayant accédé à la demande de la défense qui voulait un peu plus de temps pour rentrer dans le fond du dossier.

«Le dossier n'a été mis à notre disposition que vendredi dernier. Il y a eu une précipitation anormale qui a été faite de la part des organes de la poursuite, à savoir le commissaire du gouvernement, pour nous amener à cette audience. Le tribunal nous a suivi en prenant acte du fait que la procédure n'a pas été mise à notre disposition dans le délai requis», a déclaré Me Alio Samna, avocat de la défense.

Dans un message le 18 décembre 2015 à la nation à l'occasion du 57e anniversaire du Niger, le président Mahamadou Issoufou a affirmé qu'un groupe de militaires a voulu le renverser à travers un coup d'Etat.

Hassoumi Massaoudou, alors ministre de l'Intérieur, avait déclaré que dans leur plan, les présumés putschistes ont voulu utiliser les moyens terrestres et aériens pour attenter à la vie du chef de l'Etat sur le chemin de retour des manifestations de la fête nationale du pays organisées à Maradi dans le sud-est.

Quelques jours avant les festivités de l'indépendance, une vingtaine de militaires et des civils avaient été interpelés. Les civils impliqués dans cette affaire étaient des militants du Mouvement démocratique nigérien pour la fédération africaine (MODEN-FA/LUMANAAFRICA) de l'opposant Hama Amadou.

Avant son évacuation en France quelques mois plus tard pour raison médicale, celui-ci a été auditionné à maintes reprises à la prison civile de Filingué à quelque 200 km au nordest du pays. Depuis le début de cette affaire, les personnes incriminées clament leur innocence.

Niger

Lourd bilan de l'attaque par Boko Haram d'un poste militaire à Toumour

On connait désormais le bilan de l'attaque, mercredi soir, d'un poste militaire à Toumour non loin de… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.