9 Janvier 2018

Afrique: Dialogue de cultures - L'exposition « La Migration des couleurs » fait escale près de Paris

Après les villes de Noisy-le-Grand, de Vauréal, de Lésigny, de Courdimanche, du Mans, de Chambourcy, de Beaucouzé, l'exposition itinérante « La Migration des couleurs » s'installe, du 9 au 20 janvier, à Plaisir, à côté de la capitale française.

En partenariat avec l'Association pour la promotion des arts et des cultures d'Afrique (Apaca), trente et un artistes peintres, regroupant une soixantaine d'œuvres, exposeront dans la salle Armande Béjart, à Plaisir. « Cette itinérance en France est organisée afin d'engager un dialogue entre nos cultures », indiquent les organisateurs.

Par communiqué de presse, ils font le constat que depuis les "Magiciens de la Terre" en 1989, puis "Remix Africa" en 2005, des foires, des salons et des expositions accueillent avec enthousiasme la création artistique africaine.

Pour autant, l'Afrique reste en proie à une véritable fracture culturelle. Sa population globale d'un milliard et cent millions d'habitants n'a à sa disposition que peu d'édifices dédiés à la culture inégalement répartis sur l'ensemble du continent pour conserver et relayer le patrimoine culturel entre les civilisations disparues, les civilisations actuelles et les civilisations en marche.

D'ici à 2100, les prévisions démographiques mettent l'Afrique à quatre milliards d'habitants. C'est dans cette perspective que sont proposées des initiatives prospectives, telles que le Diaspo Art Tour sur le thème de "La Migration des couleurs", expliquent les organisateurs.

Cette valorisation culturelle de l'art africain porte le titre de" Migration des couleurs" en raison de la démarche qui sous-tend sa construction parce que, vivant en Afrique, la majorité des artistes qui la compose a simplement transmis sa création.

"La Migration des couleurs" aussi en considérant les processus d'élaboration des œuvres par l'artiste, au cours desquels la manipulation des couleurs primaires, qu'elles soient soustractives ou additives, donne naissance à des couleurs secondaires puis tertiaires dans une variété de tonalités infinies.

C'est dans la dynamique de cette "Migration des couleurs" que les organisateurs projettent la construction du Festival d'art contemporain tournant en Afrique, dont la première édition pourra se tenir à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

Pour cette étape à Plaisir, le Congo Brazzaville est représenté par Vanessa Agnagna, Doctrovée Bansimba, Frid Armel Louzala et Romain Mayoulou ; et la République démocratique du Congo par Eddie Budiongo et Jercy Nsiala.

L'Apaca est une association-loi-1901 créée en 1996. Entre autres objectifs, elle permet de montrer qu'il existe une réelle pluralité de cultures en Afrique ne s'exprimant pas forcément par la danse, le chant, la cuisine ou les costumes traditionnels, voire un folklore désuet et passéiste.

Pour tout contact :

Plaisir / vernissage le samedi 13/01/2018

Par train au départ de la gare Montparnasse à Paris :

Les gares de Plaisir Grignon et Plaisir Clayes

Par bus :

A partir de Poissy : prendre Bus 4

De Plaisir Grignon : prendre Bus 8 - Arrêt Mairie/Eglise

De Plaisir Les Clayes prendre 9 - 10 - 44 - Arrêt Mairie

Afrique

La FAO appelle à en finir avec la 'triple discrimination' envers les femmes autochtones

Les femmes autochtones font face à une triple discrimination englobant la pauvreté, le genre et… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.