10 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: Affrontement armé à Bouaké - Des militaires lourdement armés attaquent les éléments du Ccdo

Photo: L'Observateur Palaga
Miliciens ivoiriens

Entre les militaires basés au 3è bataillon et les éléments du Ccdo, la situation a dégénéré depuis qu'au petit matin du vendredi dernier, des éléments du Ccdo conduits par le lieutenant Traoré Amoudé sont allés défier les militaires dans leur camp.

Depuis 21h, la situation a dégénéré entre des militaires de la 3è région militaire et les éléments du Ccdo. Des affrontements à l'arme lourde ont lieu entre ces deux forces.

En effet, des militaires lourdement armés venus de la 3è région militaire sont allés attaquer les éléments du Ccdo qui étaient retranchés dans leur camp situé dans le quartier Sokoura, non loin du marché Bramakoté.

Joint par téléphone, Yacou, photographe de son état qui habite non loin de la gare de M'Bahiakro à quelque 500 mètres du camp du Ccdo, nous confirme l'information. « Vous entendez les tirs. Les militaires sont arrivés avec des armes lourdes et ont commencé à tirer en direction du camp du Ccdo. Nous sommes terrés chez nous pour ne pas prendre de balles perdues », a-t-il relaté.

Entre les militaires basés au 3è bataillon et les éléments du Ccdo, la situation a dégénéré depuis qu'au petit matin du vendredi dernier, des éléments du Ccdo conduits par le lieutenant Traoré Amoudé sont allés défier les militaires dans leur camp.

Depuis lors, les militaires ont commencé à manifester leur mécontentement par des coups de feu à répétition depuis leur camp. Jusqu'à ce que les deux forces s'affrontent.

En savoir plus

A Bouaké, les dangereuses querelles interarmées

Des tirs nourris ont été entendus à nouveau ce mardi soir à Bouaké l'une des… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.