9 Janvier 2018

Algérie: Tourisme - Le Sita 2018 met les TIC au cœur des défis et enjeux du secteur

Officiellement lancée, le lundi 8 janvier, la 8e édition du Salon international du tourisme d'Abidjan, du 27 avril au 1er mai, se tiendra autour de la thématique de l'innovation technologique.

C'est une salle des fêtes du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire qui a fait son plein de personnalités, acteurs du secteur touristique et médias, avec à la clé, 6 ministres venus soutenir leur collègue du Tourisme, Siandou Fofana, que s'est déroulée la cérémonie de lancement du 8e Salon international du tourisme d'Abidjan (Sita). C'était le lundi 8 janvier, en fin d'après-midi.

Une occasion qui a permis au Directeur général de l'Office de promotion de la destination ivoirienne, Côte d'Ivoire Tourisme, commissaire général du Sita, Jean-Marie Somet Santiero, de dévoiler la thématique centrale autour de laquelle se tiendra ce Salon, du 27 avril au 1er mai, au parc d'exposition en zone aéroportuaire d'Abidjan: « Les nouvelles technologies au service du tourisme ».

Pour lui, « Le tourisme, s'affirmant de plus en plus comme un élément stratégique des économies de nombreux pays, il importe d'intégrer dans son management, la donne de l'innovation technologique qui sous-tend toute activité pérenne. L'irruption des technologies de l'information et de la communication (Tic) dans le processus économique bouleverse la vision traditionnelle de la commercialisation des voyages, offrant ainsi aux destinations touristiques, une opportunité supplémentaire de visibilité et d'autonomie internationale ».

Aussi, selon Jean-Marie Somet Santiero, avec la démocratisation d'Internet et des Tic, en général, avec ce que cela implique comme sites, comparateurs, applications, logiciels, etc., les professionnels du tourisme se doivent de développer des stratégies efficientes pour satisfaire aux exigences de touristes tous aussi imprégnés des Tic, que d'une demande qui se complexifie. D'où l'intérêt de cette thématique face aux défis et enjeux du secteur. Secteur qui, faut-il le rappeler, est passé en l'espace de 5 années, d'une contribution de moins 1% à plus de 7% au Pib ivoirien.

En attendant 2025, de grandes enseignes en 2018

La Côte d'Ivoire qui entend poursuivre ses investissements dans l'industrie touristique et hôtelière avec pour ambition de faire de la destination, «un hub sous-régional», d'ici 2025. L'annonce a été faite, avant de lancer, officiellement, le Sita 2018, par le ministre du Tourisme, Siandou Fofana. Une politique qui «vise essentiellement à promouvoir les segments» du secteur dont notamment, l'hôtellerie, la restauration, le métier des agences de voyage, de location de voitures, a énuméré Siandou Fofana.

C'est dans ce sens qu'il a annoncé « la naissance très prochaine, dès cette année 2018, pour certaines grandes enseignes internationales » en Côte d'Ivoire de grands groupes hôteliers dont le Ritz Carlton, le Sheraton, Four Seasons, un 2e Novotel, Movenpick... Tout ce regain permettra d'avoir une offre hôtelière plus «enviable». Il est en outre prévu la création de «villages touristiques» à Sassandra sur une surface de 475 ha et à San Pedro sur 200 ha, a ajouté le ministre du Tourisme pour qui ces actions offriront des opportunités à la jeunesse dont l'emploi dans un pays où selon des statistiques fiables des agences onusiennes, d'ici 2030, la population tournera autour de 50 millions d'habitants avec une proportion de 70% de jeunes.

25 pays et 60 000 visiteurs attendus

Dévoilant l'ergonomie du Salon, le Dg de Côte d'Ivoire Tourisme a indiqué que ce sont plus de 45 000 m2 qui seront disponibles, avec 10 000 m2 d'expo pour 450 stands, 1 espace digitalisé, entre autres. Avec, en prime, en guise d'animation, des concerts, des maquis-restaurants, un night-club, des aires de jeux pour enfants, etc. toutes choses qui devraient contenter les exposants et officiels de 25 pays ayant confirmé leur présence, pour une estimation à la hausse des visiteurs qui devrait atteindre 60 000 personnes, contre 47 000 en 2017.

Outre les professionnels du secteur (voyagistes, tour-operators, loueurs de véhicules, hôteliers, restaurateurs, centres de formation, spécialistes du divertissement, guides, compagnies aériennes, agences de voyages, etc.), le Sita s'adresse aux collectivités territoriales, aux banques et assurances, investisseurs divers et autres professionnels de la communication et de l'évènementiel, indépendamment du grand public avide de découvertes. Notons aussi qu'au menu du Sita 2018, il y aura des concours culinaire, du plus beau stand, de photographie pour la jeunesse «passionnée» de tourisme.

Algérie

Dans le cinéma de Merzak Allouache, le paradis prend des allures d'enfer

Tout l'humour algérien transparaît dans le titre du dernier film de Merzak Allouache, « Enquête… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.