9 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Conséquences des pluies diluviennes - Kinshasa exposée au risque de propagation du choléra

Les autorités sanitaires assurent cependant que des mesures sont prises pour permettre de contenir la maladie.

Le choléra, cette maladie d'origine hydrique, sévit à Kinshasa et des efforts sont en cours pour l'éradiquer. Déjà, cent trente-trois cas et douze décès ont été recensés dans les zones de santé de Binza Météo et de Kintambo, entre le 25 novembre et le 28 décembre 2017.

Des statistiques qui traduisent le niveau d'enracinement d'une maladie qui risque de s'étendre sur une grande échelle si on n'y prend garde.

Les dernières pluies diluviennes, qui se sont abattues sur Kinshasa avec leur lot d'inondations constatées dans plusieurs quartiers, constituent un facteur de propagation de la maladie, indiquent des spécialistes.

Le risque de propagation est donc très élevé dans une ville réputée crasseuse avec ses immondices et ses déchets qui, à coup sûr, vont exacerber l'effet de la maladie.

Déjà, neuf zones de santé sur les trente-cinq que compte la capitale congolaise sont touchées par cette épidémie et, si aucune mesure de contingence n'est prise au niveau des responsables de la santé, il y a de fortes chances qu'elle devienne incontrôlable et fasse de nombreuses victimes.

Les autorités sanitaires chargées du programme de lutte contre le choléra ne cessent d'alerter sur la probabilité de l'aggravation de l'épidémie dans les prochains jours à la suite des inondations qui ont endeuillé récemment Kinshasa.

D'après le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga, deux types de mesure ont été prises pour sécuriser la population kinoise contre tout risque éventuel de contamination.

À l'en croire, les trente-cinq zones de santé de Kinshasa sont en alerte maximale et des instructions ont été données pour annihiler toute velléité de propagation de la maladie.

En outre, une commission interministérielle est à pied d'œuvre pour réparer et faire la prévention. Une réflexion est, pour l'heure, en train d'être menée sur un plan concerté de gestion de la maladie pour éviter qu'elle ne dégénère.

Congo-Kinshasa

Des ONG appellent à une aide d'urgence pour les populations du Kasaï

En République démocratique du Congo, trois agences des Nations Unies - la FAO, L'Organisation des Nations… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.