9 Janvier 2018

Gabon: Recrutement d'Aubameyang - La fédération chinoise menace de sanctionner 2 clubs

La Fédération chinoise de football (Fcf) menace de sanctionner deux clubs qui se livrent à un jeu de surenchère pour tenter de recruter Pierre-Emerick Aubameyang, rapporte l'equipe.fr.

Selon la fédération, ceux-ci ne respectent pas les règles sur les transferts. Il s'agit du club Guangzhou Evergrande, champion en titre et le Beijing Guoan qui luttent les services de l'attaquant du Borussia Dortmund.

Le premier cité serait prêt à payer 70 millions d'euros (plus de 45 milliards de Fcfa) pour le joueur. Alors que l'instance chinoise a introduit l'an dernier une taxe de 100% sur les transferts de joueurs venant de l'étranger, afin d'encourager les clubs chinois à investir plutôt dans les jeunes joueurs locaux.

La presse chinoise a révélé que ces deux clubs seraient donc prêts à payer cette taxe ou à la contourner.

Pour la fédération, « l'information selon laquelle deux clubs sont soupçonnés de se livrer à une surenchère pour ce transfert, nous préoccupe beaucoup », indique l'instance sportive.

Gabon

Elim.CAN U20 - Le Gabon et la Zambie passent, les résultats de samedi

Quatre rencontres ont été jouées samedi dans le cadre du 2e tour retour des éliminatoires de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.