11 Janvier 2018

Afrique de l'Ouest: UEMOA - La part de la BCEAO dans les crédits à l'économie passe de 10,8% en 2012 à 28,3% en 2016

La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) continue de contribuer d'une manière conséquente au financement des pays de la l'UEMOA.

Dans une note d'information datée du décembre 2017, l'institution financière confie que les différentes actions menées par la BCEAO ont contribué à l'amélioration du ratio « Crédits à l'économie sur PIB » dans l'Union, qui s'est consolidé de 5,7 points de pourcentage sur les cinq dernières années pour s'établir à 28,1% en 2016.

En outre, poursuit la même source, le ratio « refinancements / crédits à l'économie », qui traduit la part de la Banque Centrale dans les crédits à l'économie, s'est accru, passant de 10,8% en 2012 à 28,3% en 2016.

Après analyse, ces éléments montrent à suffisance le rôle clé que joue la Banque Centrale dans le dynamisme des économies de la sous-région. Son appui est à l'actif d'actions entreprises pour la diversification et le développement du secteur bancaire et financier, en vue d'un meilleur financement des économies de la zone.

Il s'agit, entre autres, du développement du marché de la dette publique où la BCEAO a conduit à terme le projet de mutualisation des conseils aux Etats de l'Union par la création de l'Agence UMOA-TITRES.

En outre, fait savoir l'institution, elle a aménagé la réglementation relative à l'émission des titres publics et institué le cadre des Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT), qui sont opérationnels dans l'ensemble des Etats membres de la zone.

Afrique de l'Ouest

Regain de tension en Casamance - La socièté civile locale calme le jeu

Les responsables de l'Église catholique ne sont pas les seuls à s'inquiéter de la situation qui… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.