10 Janvier 2018

Angola: Des employés de l'UNACA à Soyo impayés depuis huit ans

Soyo — Les employés de la Confédération des Associations des Paysans et des Coopératives Agropastorales d'Angola (UNACA), en poste dans la municipalité de Soyo, province de Zaire, ne perçoivent pas leurs salaires depuis huit ans, a fait savoir mercredi le président de cette Organisation, Paulo Ester.

Interpellé par l'Angop, pour expliquer la raison des arriérés des salaires, le responsable a précisé que neuf (9) travailleurs de l'UNACA étaient impayés depuis 2010.

Saisies du problème, les instances supérieures continuent jusqu'ici à nous donner la même répondre: "Attendez les services d'organisation interne en cours dans l'institution", a-t-il ajouté.

"Nous ne savons pas si la situation est due à la crise économique et financière qui secoue le pays, empêchant ainsi le gouvernement de rémunérer certaines entreprises publiques, telle que l'UNACA", a-t-il dit, affirmant que les travailleurs impayés, ne pouvant plus nourrir leurs familles, étaient devenus des "mendiants".

L'UNACA contrôle, au niveau de Soyo (municipalité pétrolifère), près de 3.750 paysans, repartis dans 85 Associations et 25 Coopératives.

Angola

Le chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur de Suisse

Le chef de l'Etat angolais, João Lourenço, a reçu vendredi à Luanda l'ambassadeur sortant de… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.