11 Janvier 2018

Mali: Près de cinquante migrants maliens meurent en Méditerranée

Photo: Ilaria Vechi/IPS.
Migrants clandestins (archives)

Le Mali est en deuil après la mort de 48 de ses ressortissants, noyés alors qu'ils tentaient de franchir la Méditerranée. Le drame a eu lieu ce week-end, mais on ne l'a appris qu'hier. Le président de la République s'est exprimé.

Ibrahim Boubacar Keïta a demandé à son gouvernement de tout mettre en oeuvre « pour punir les passeurs et les complices de ce drame ». La nouvelle est arrivée mardi après-midi sur le bureau du ministre des Maliens de l'extérieur. L'ambassadeur du Mali à Tripoli a téléphoné pour annoncer une dramatique nouvelle : au moins 48 ressortissants s'étaient noyés ce week-end en tentant de rejoindre l'Europe.

Selon l'Organisation internationale pour les Migrations (OIM) et le Haut-Commissariat de l'ONU (HCR), les migrants qui se trouvaient à bord de ce canot venaient de la Gambie, de Guinée, du Sierra Leone, du Mali, de Côte d'Ivoire, du Sénégal, du Cameroun et du Nigeria. L'embarcation était partie de Libye. Selon les premiers témoignages, le bateau transportait plus de 150 personnes lorsqu'il a commencé à couler entre la Libye et l'Italie. La majorité des victimes sont de nationalité malienne. Près de 70 personnes ont pu être sauvées par les gardes-côtes, dont quatre femmes et deux enfants. Des rescapés qui vont être rapatriés le plus rapidement possible, a promis le gouvernement. Ils sont pour l'instant au centre de détention Tarick Sicka à Tripoli.

Le président malien a annoncé que tous les drapeaux seraient en berne sur l'ensemble du territoire pendant deux jours.

Mali

36 gendarmes ayant refusé d'opérer dans une zone à risque arrêtés

Au Mali, trente-six gendarmes ont été arrêtés, a-t-on appris, vendredi 19 janvier. Ils… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.