11 Janvier 2018

Sénégal: Rachat de Tigo - À quoi joue le Premier ministre Boun Abdallah Dione ?

L'affaire dite de cession de Tigo, deuxième opérateur de téléphonie sur le marché sénégalais, nous révèle de plus en plus des secrets insoupçonnés. La posture du Premier ministre Mohamed Boun Abdallah DIONE vis- à-vis de ce dossier, depuis quelques semaines ne milite pas à la préférence de l'entrepreneuriat national, telle que déclinée dans le Plan Sénégal Émergent.

Le Sherpa DIONE veut-il brûler le décret présidentiel du 2 août 2017 pris par le Chef de l'état Macky SALL consacrant la cession de Tigo au Groupe Wari ?. Cette interrogation vaut bien son pesant d'or. Selon des informations parvenues à Confidentiel Afrique, le Premier ministre joue à pas feutrés en faveur des entreprises off- shore dans le rachat de l'opérateur Tigo.

Des sources crédibles ont révélé à Confidentiel Afrique, que l'homme d'affaires Hassanien Hiridjee était récemment à Dakar et s'est entretenu loin des yeux indiscrets avec le Chef du gouvernement sur le dossier qui fait l'objet de vives convoitises de la part du trio ( Xavier Niel, Groupe Axian et Teyliom ). Alors que le Président Macky SALL détient la prééminence d'arbitrage. Le Premier ministre continue à recevoir ces visiteurs qui sont décidés à tout prix à prendre Tigo. À quoi joue-t-il ?. Selon nos informations, lors d'une de ses visites à Paris, il s'est tapé un safari chez l'incubateur de Free de Xavier Niel. Cette information reste à confirmer encore malgré nos sollicitations auprès de l'entourage du Premier ministre.

D'autres informations circulent aussi et prêteraient au Chef du gouvernement une main non négligeable dans l'affaire SHS et l'arrivée du Groupe français Lagardère qui gère désormais le pavillon duty free à l'aéroport international Blaise Diagne après avoir écarté l'entrepreneur sénégalais Amar Niang qui se console de garder le service catering via la société Servair.

Ces informations si elles s'avéraient vraies, pourraient à l'évidence affaiblir le Président SALL, à un an de la présidentielle 2019 avec en prime une désaffection et un mécontentement de la population pour n'avoir pas respecté le contrat de soutenir et d'accompagner les entrepreneurs nationaux le liant avec le peuple à travers l'esprit et la vision du PSE ( Plan Sénégal Émergent ). L'affaire Tigo pourrait être la goutte de trop..

Sénégal

Pr Abdoulaye Sakho - « Le football africain est « pillé » sans contrepartie et de manière éhonté via des transferts… »

La FIFA pourrait, lors de son prochain congrès au mois d'octobre, mette en œuvre l'interdiction ou en tout… Plus »

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.