11 Janvier 2018

Afrique de l'Ouest: Les sociétés de loteries des pays membres de l'Uemoa offrent un collège à la commune de Sandogo

Sandogo, commune rurale située à une trentaine de kilomètre de Boussé, a gagné ce mercredi le gros lot de la masse commune Uemoa. D'un coût global de 61 145 226 F Cfa, cette infrastructure se compose de quatre salles de classe, d'une bibliothèque et d'un bloc administratif.

«Nous sommes d'autant plus heureux car, cette école est fonctionnelle depuis la rentrée scolaire 2017-2018» s'est réjoui le représentant des sociétés des loteries et PMU d'Afrique de l'ouest, Dramane Coulibaly, directeur général de la loterie nationale de la Côte d'Ivoire.

A travers ce geste, ces sociétés entendent non seulement contribuer à la dynamique d'intégration qui se manifeste dans cet espace mais aussi participer efficacement aux efforts de relance de l'économie des pays membres de l'Uemoa.

Par ailleurs, ce don des pays membres de l'Uemoa vient magnifier l'intégration sous régionale. «Nous sommes déjà dans la logique de l'intégration africaine. Le but, c'est de faire ensemble.

Aujourd'hui, les pays occidentaux qui ont une moyenne de 40 millions d'habitants et pour le besoin, ne serait-ce qu'à travers l'Union européenne, ils se mettent ensemble pour faire masse et pièce aux Etats unis d'Amérique» a expliqué Gaston Zossou, directeur général de la loterie nationale du Bénin.

Et pour la première responsable de la région du Plateau central, Yatassaye Fatoumata Bénon, ce Collège d'enseignement général (CEG) tombe à pic car, dit-elle « avant que ce CEG ne soit construit, les élèves effectuaient 25 à 30 kilomètres à vélo ou à pied pour se rendre à Boussé pour se scolariser.

Donc, cette infrastructure vient soulager les parents, le monde éducatif et également les autorités que nous sommes».

Elle a saisi cette occasion pour plaider auprès de ces sociétés de loteries pour la normalisation de l'école primaire de Sandogo pour la faire passer de trois à six classes. A l'entendre, cette normalisation permettra au CEG de bien fonctionner et d'offrir un accès efficace à l'éducation des enfants.

Le directeur général de la Lonab, Simon Tarnagda a, quant à lui, souhaité que ce geste fasse tache d'huile pour le grand bonheur des populations de la commune de Boussé et des localités environnantes.

Il a exhorté les bénéficiaires à faire un bon usage du joyau qui leur est offert. Cette cérémonie inaugurale a pris fin par une plantation symbolique d'arbres.

Burkina Faso

Procès de Nonguezanga Kaboré - Le Syntsha en grève le 31 janvier prochain

Dans la lettre ouverte ci-dessous adressée au président du Faso, le Syndicat des travailleurs de la… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.