11 Janvier 2018

Sénégal: Entre mars 2017 et janvier 2018 - Le Sénégal perd 7 khalifes en 11 mois

Même s'il a mené sa tâche sans répit ni relâche depuis toujours, l'ange de la mort a frappé de plein fouet la communauté musulmane du Sénégal, en arrachant à son affection le Khalife général des Mourides, dans la nuit d'avant-hier, mardi 9 décembre.

Ce rappel à Dieu de ce guide religieux n'est qu'une autre perte incommensurable pour le Sénégal. En effet, rien qu'en 2017, six (06) Khalifes ont été rappelé à Dieu.

Le 15 mars 2017, le Khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy «Al Maktoum», s'en est allé. Une journée plus tard, la communauté maure du Djoloff de Darou Salam Ndogandou, un patelin dans le département de Linguère, a perdu son Khalife Shérif Cheikh Adramé Aïdara.

Quelques semaines après, la grande fâcheuse a refait surface, emportant avec elle, le Khalife général de Pire, Serigne Moustapha Cissé. C'était dans la journée du 24 juin 2017. Sa prière mortuaire fut dirigée par Serigne Cheikh Abdoul Aziz Sy, «Al Amine», devenu khalife des Tidianes après le décès de son grand-frère.

Malheureusement, Al Amine ne restera pas trop longtemps sur le trône. Le 22 septembre 2017, le successeur de Serigne Cheikh, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, a rejoint ses aïeux.

Le 09 novembre 2017, le Khalife de Leona Niassène, Serigne Ibrahima Niass, est parti après une maladie qui l'a éloigné de la scène publique. Auparavant, le 11 août, le Khalife de la famille de Serigne Cheikh Gaïndé Fatma, Serigne Abdou Fatah Mbacké, a été rappelé à Dieu.

Sénégal

Dakar capitale mondiale des Pilotes Maritimes

Dakar accueille à partir de ce lundi 23 Avril, le 24éme  congrès de l’Association… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.