11 Janvier 2018

Sénégal: Situation de l'Aps - Les agents observent un service minimum jusqu'au lundi

La section Synpics de l'Agence de presse sénégalaise (Aps) vient d'annoncer la décision de ses agents d'observer un service minimum jusqu'au lundi 15 janvier. En même temps, elle a prévu la rédaction « d'une plateforme revendicative et un préavis de grève ».

La section Synpics de l'Agence de presse sénégalaise (Aps) a renoncé, hier, à son mouvement d'humeur (sit-in et point de presse), suite au rappel à Dieu du Khalife général des Mourides.

Dans un communiqué, le secrétaire général de la section Synpics - Aps, Ahmadou Bamba Kassé, a annoncé que les actions syndicales prévues pour dénoncer la situation préoccupante de l'Agence sont reportées à une date ultérieure.

Toutefois, suite à une assemblée générale tenue dans les locaux de l'entreprise, les agents de l'Aps ont décidé, à partir d'hier, mercredi et ce jusqu'au lundi 15 janvier, d'observer un service minimum avec une couverture minimale qui ne se rapportera qu'aux actualités liées au décès du Khalife général des Mourides et à la situation qui prévaut suite au massacre de Bofa à Ziguinchor.

« Une tentative préalable de conciliation en application de l'article L 272 du Code du travail sera entreprise au niveau de la Direction générale du travail et de la sécurité », informe ce communiqué, ajoutant qu'une plateforme revendicative et un préavis de grève seront rédigés pour valoir ce que de droit.

Aussi, apprend-on de ce document, « la Section Synpics qui a reçu le soutien agissant du Bureau exécutif national du syndicat, appelle ses membres à un respect strict des décisions prises et les remercie pour leur forte mobilisation ».

Il faut noter que l'Agence de presse sénégalaise vit une situation financière difficile. Cette entreprise d'Etat de service public de l'information traverse une crise de trésorerie quasi permanente ces dernières années.

L'établissement souffre d'un déficit chiffré à plusieurs millions de FCfa, des problèmes de logistiques, une dette auprès des certaines structures publiques et privées ainsi que l'insuffisance des ressources humaines.

La subvention annuelle de l'Etat est en deçà de la masse salariale de l'entreprise. Les besoins de l'Agence sont estimés à « 550 millions d'ici 2020 pour être en phase avec la modernité » et ainsi remplir pleinement sa mission de service public de l'information.

Sénégal

CM 2022 - Des entreprises du BTP au Qatar versent plus de 6 milliards et demi aux travailleurs migrants (médias)

Ekaterinbourg (Russie), 23 juin (APS) - Les travailleurs migrants au Qatar recevront une enveloppe de 12 millions de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.