11 Janvier 2018

Afrique: Santé de la reproduction - Les Nations unies exhortent les jeunes à une éducation sexuelle responsable

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a publié, le 10 janvier, la nouvelle version des principes directeurs internationaux sur l'éducation sexuelle, indique un communiqué de presse. Objectif : aider les responsables des politiques de l'éducation à élaborer et à mettre en œuvre des programmes adaptés aux élèves âgés de 5 à plus de 18 ans.

La publication a été réalisée en collaboration avec l'Onusida, l'ONU-Femmes, le Fonds des Nations unies pour la population, le Fonds des Nations unies pour l'enfance et l'Organisation mondiale de la santé.

L'éducation sexuelle, poursuit le communiqué, aide les jeunes à adopter des attitudes et des comportements plus responsables en matière de santé sexuelle et reproductive. Elle permet aux filles de se préserver contre l'abandon scolaire à l'adolescence, les mariages forcés, les grossesses précoces et les problèmes de santé sexuelle et reproductive.

« Le rapport démontre que les programmes uniquement axés sur l'abstinence ne parviennent pas à prévenir l'initiative sexuelle précoce, ni à réduire la fréquence des rapports sexuels ou le nombre de partenaires chez les jeunes », précise le communiqué.

L'utilité de cette publication est d'offrir une éducation sexuelle complète et de qualité aux jeunes afin de relever les défis posés par les questions de santé sexuelle et reproductive qui sont particulièrement complexes durant la puberté, comme l'accès à la contraception, la grossesse précoce, la violence fondée sur le genre, les IST et le VIH/sida. Question de sensibiliser les jeunes à la prévention et la transmission du VIH, compte tenu du fait que seuls 34% d'entre eux font preuve de connaissances précises dans ce domaine.

Il s'agit aussi de livrer des informations et des conseils sur le passage de l'enfance à l'âge adulte et sur les difficultés d'ordre physique, social et émotionnel auxquelles ils sont confrontés; compléter ou réfuter la grande quantité d'informations de qualité variable que les jeunes glanent sur Internet et d'aider ces jeunes à faire face au cyber-harcèlement qui est un phénomène grandissant.

La directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay, explique que les principes directeurs internationaux qui s'appuient sur les dernières données scientifiques réaffirment la place de l'éducation sexuelle dans le cadre des droits humains et de l'égalité des genres. « Ils encouragent un apprentissage en matière de sexualité et de relations qui soit positif et fondé sur l'intérêt supérieur des jeunes. En décrivant les composantes des programmes d'éducation sexuelle qui ont fait leur preuve, les principes directeurs permettent aux pouvoirs publics d'élaborer des programmes qui devront avoir un impact positif sur la santé et le bien-être des jeunes », a-t-elle déclaré.

Afrique

Mondial 2018 - Le Maroc bute sur Cristiano Ronaldo

Le Portugal, qui n’a pas dominé le Maroc, a remporté son premier match du Mondial 2018 à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.