12 Janvier 2018

Madagascar: FOP - La lutte contre les fonctionnaires fantômes renforcée

Approche tous azimuts. Le ministère de la Fonction publique, de la Réforme administrative, du Travail et des Lois sociales maintient l'objectif, mais il adopte différentes manières pour y parvenir.

Hier, son partenariat avec la banque BFV/SG s'est matérialisé par une signature de convention qui permettra d'assainir les agents de l'Etat en passant par le nettoyage de la base des données. Cet assainissement permettra en même temps de renforcer la lutter contre les fonctionnaires fantômes, et ce malgré le scandale de coupure de salaires effectuée au niveau du ministère des Finances et du Budget.

Modernisation de l'Administration. La convention signée hier entre le ministre Maharante Jean de Dieu et le DG adjoint de la BFV/SG Frederic Leititz prévoit par ailleurs des formations pour les agents de l'Etat en service et les étudiants dans les écoles d'Administration publique. « Une vision du ministère de la Fonction publique est d'augmenter le taux d'utilisation des matériels informatiques et du courrier électronique dans l'Administration, sans se limiter à la bancarisation. », a souligné le ministre Maharante Jean de Dieu.

La banque BFV/SG a offert hier au ministère de la Fonction publique des ordinateurs de bureau et des portables, un poste TV à écran plat, des onduleurs, une vidéo projecteur, une imprimante, des appareils photos, une caméra... Bref, la modernisation de l'Administration est en marche aux 67ha.

Madagascar

Le Français Houcine Arfa dit avoir versé 70000 euros pour s'évader du pays

Les rebondissements dans l'affaire Houcine Arfa, ce Français qui s'est évadé de prison à… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.