12 Janvier 2018

Cameroun: Lingerie - La push-up, pour compenser les formes

Ce sous-vêtement entre dans les habitudes de certaines femmes en augmentant leurs atouts. Elles sont nombreuses à l'acheter. La culotte push-up, caleçon gaine avec prothèse-fessier incorporée, vient redonner de l'espoir aux femmes qui avaient déjà perdu confiance en elles.

Ce nouveau sous-vêtement affine les courbes, augmente le volume du fessier et se glisse facilement dans les vêtements près du corps. C'est l'un des articles à la mode du moment. Au marché Mokolo de Yaoundé, nombreuses sont celles qui découvrent cette culotte.

Toutes émues, certaines n'hésitent pas à demander son prix et à l'acheter immédiatement. « Avec l'âge et mes trois grossesses, j'ai eu un gros ventre et perdu les formes que j'avais.

Alors, avec ce nouveau sous-vêtement, j'ai retrouvé mes formes de jeunesse », explique Thérèse, tout sourire. « En plus, on a du mal à se rendre compte que ce ne sont pas mes propres fesses, vu que ça ne laisse aucune trace sur l'habit », rajoute la quadragénaire.

La culotte push-up se présente sous toutes les couleurs et toutes les tailles et ceci, au bonheur des dames de tout âge. « La femme veut toujours se sentir belle et pour cela elle est prête à tout», déclare Christelle, styliste.

La culotte push-up, « monte fessier » ou « fausses fesses », dont le prix varie de 3000 F et 10.000 F en fonction de la matière, ne fait pas seulement le bonheur des femmes mais aussi des commerçantes.

« Je me ravitaille presque tous les jours tellement les femmes en redemandent », confie une détaillante. Une révolution de taille pour les dernières.

Cameroun

Lille - Amadou évoque aussi le manque d'implication de certains coéquipiers

Yassine Benzia évoquait il y a quelques jours le manque d'implication de certains de ses coéquipiers dans… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.