12 Janvier 2018

Sénégal: Section SYNPICS de la RTS - « Le statut d'organe de service public ne saurait faire l'objet d'aliénation »

La Section du Syndicat des professionnels de l'information et de la communication du Sénégal (Synpics) de la Radiodiffusion télévision du Sénégal (Rts) s'insurge et dénonce les récurrentes et récentes attaques dont l'organe de service public fait l'objet.

Elle tient à rappeler que « la Rts est d'abord un patrimoine du peuple sénégalais puisque société publique avec la totalité de son capital détenue par l'Etat du Sénégal ».

Dans un communiqué de presse, la Section Synpics de la Rts rappelle que ce statut d'organe de service public « ne saurait faire l'objet d'interprétation et d'aliénation ». Et il « impose à la Rts un certain nombre de contraintes que les promoteurs ou animateurs pourfendeurs ne convoquent dans la conception et la réalisation de leur projet de radio ou télé ». A titre illustratif, rappellent les syndicalistes, la Rts a l'obligation d'émettre ou d'informer dans toutes les langues nationales.

« Aussi, les arguments convoqués sur l'accaparement de la manne publicitaire par la Rts reposent sur un prétexte fallacieux eu égard au fait que l'annonceur choisit le support qui lui convient pour atteindre ses objectifs : visibilité, taux de pénétration, sérieux du médium », lit-on dans le document.

Les travailleurs membres de la Section Synpics de la Rts, « sensibles et solidaires de la cause et des difficultés notées dans le paysage médiatique sénégalais », demandent à ce que les décrets d'application puissent suivre le vote du Code de la presse et pour qu'il y ait « enfin un financement conséquent du service public et une réglementation du marché de la publicité au Sénégal ».

Sénégal

Gorée - Un collectif demande aux autorités de revoir la gestion de l'Ile sur la question mémorielle

Le Collectif international "Non à la Place de l'Europe à Gorée" appelle les autorités… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.