12 Janvier 2018

Sénégal: Général Cheikh Guèye, Cemga - « La forêt de Bayotte sera nettoyée »

Le chef d'état-major général des armées, le général de Corps d'armée, Cheikh Guèye, était hier à Ziguinchor dans le cadre de ses tournées régulières dans les différentes garnisons et zones de déploiement de nos forces.

Sa visite a coïncidé avec l'évènement malheureux du 6 janvier 2018 dans la forêt classée de Bayotte, le massacre de jeunes partis chercher du bois. Une tuerie qui a motivé le déclenchement d'une opération « particulière pour rechercher, traquer et neutraliser les auteurs de l'acte odieux». D'après le patron des armées sénégalaises, « au-delà même de ces criminels qui ont eu à commettre cet acte, il sera question de nettoyer cette zone pour que les populations puissent faire leur travail normalement ».

Le chef d'état-major général des armées (Cemga) s'est rendu à Toubacouta, un village de la commune de Nyassia (Ziguinchor) situé à quelques encablures de la forêt classée de Bayotte-est, pour rencontrer les populations locales et les rassurer sur la protection de l'armée. « J'ai eu à leur dire que notre raison d'être ici, c'est d'abord de vous permettre d'aller vaquer paisiblement et librement à vos occupations», a révélé le Cemga. A l'en croire, les populations ont beaucoup salué l'action qui est menée par les armées. Selon le général Guèye, « les opérations, qui se mènent également, vont les rassurer davantage ». Le patron des armées a indiqué que lesdites opérations visent à protéger l'environnement. Pour lui, « il n'est pas question qu'on puisse laisser notre environnement être détruit par des gens qui sont mus par des intérêts privés ». Il a rassuré que l'armée sera partout où ce sera nécessaire et force restera à la loi.

Le chef d'état-major général des armées n'a pas manqué de faire remarquer que « ceux-là qui sont chargés de négocier continueront certainement de faire leur travail, et nous également, en ce qui nous concerne, assureront la sécurité des populations et de leurs biens ». En termes de bilan des opérations de ratissage qui sont en cours, le corps sans vie d'une 14ème victime de la tuerie de samedi dernier a été retrouvé hier matin dans la forêt classée de Bayotte. Il s'agit de celui de Daouda Vieux Manga, la cinquantaine, marié et père de quatre enfants. Le défunt était vigile. Ce jour-là, il était allé chercher du bois chauffe pour pouvoir joindre les deux bouts. Compte tenu de son état de dégradation très avancée, la dépouille a été mise en terre à Toubacouta.

Sénégal

Visite officielle - Le Grand-Duc du Luxembourg au Sénégal

Le Grand-Duc de Luxembourg est en visite officielle de trois jours au Sénégal. Son Altesse Royale Henri a… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.