12 Janvier 2018

Sénégal: Alliance des Forces de Progrès - Les cadres progressistes saluent la « nouvelle dynamique » enclenchée

La réunion de l'Alliance nationale des cadres progressistes (Ancp) du 9 janvier dernier a été mis à profit par les têtes pensantes du parti du président Moustapha Niasse pour examiner la situation politique nationale et passer à la loupe la vie de l'Alliance des forces de progrès (Afp).

Une occasion pour l'Ancp de saluer les « initiatives multiples récemment prises » par le secrétaire général pour « impulser une dynamique nouvelle » et une « participation active » à la vie du parti dans le sens indiqué par leur leader.

Les membres de l'Ancp, sous la houlette de leur coordonnateur, Alioune Sarr, ont d'abord sacrifié à la tradition du nouvel an et formulé des vœux de paix et de succès pour leur secrétaire général, Moustapha Niasse, leurs camarades ainsi qu'au peuple sénégalais. Ils ont ensuite annoncé l'adhésion d'un groupe de six cadres à l'Ancp, signe de « l'attractivité que suscite l'Afp auprès de ces derniers ».

Examinant la situation politique nationale, l'Ancp dit marquer « son indignation devant l'assassinat de 13 jeunes sénégalais, victimes d'une barbarie innommable, par des bandes armées dans la forêt classée de Boffa, à Bourofaye, et s'est inclinée pieusement et respectueusement devant leur mémoire », souligne la déclaration sanctionnant les travaux. Aussi, tout en présentant ses condoléances à leurs familles ainsi qu'à toute la nation sénégalaise, elle s'est associée au deuil national de deux jours décrété par le Président de la République et le félicite pour cette initiative ».

En outre, les cadres progressistes engagent le Gouvernement à « prendre toutes les mesures pour retrouver ces criminels et les réprimer avec toutes les rigueurs de la loi pénale », poursuit le texte. Non sans appeler les forces vives de Casamance à « répondre positivement à l'appel à la paix définitive lancé par le Président Macky Sall à l'occasion de son adresse à la Nation de la fin de l'année 2017 ».

Par ailleurs, l'Ancp s'est « félicitée des résultats économiques encourageant que vient de réaliser notre pays, notamment avec le Pib qui va, selon les projections, connaître une hausse de 6 à 7% ». Une évolution qu'elle a jugée « très positive » avec des productions record sur l'arachide et l'oignon enregistrées et les bonds qualitatifs enregistrés dans la production rizicole, contribuant ainsi à l'autosuffisance alimentaire en riz ».

Il en est de même du « taux d'inflation inférieur à 1 %, grâce aux efforts consentis en matière de régulation des prix et les perspectives heureuses qui se dessinent en matière de soutien à la Pme sénégalaise et de l'ouverture vers le secteur des Tic pour accompagner les efforts de compétitivité des Pme au niveau international ». Dans cette perspective, « des activités de formation et de renforcement des capacités, en direction des marchands ambulants, sont inscrites dans le plan d'actions de l'Ancp », note le texte.

Abordant le point sur la vie du parti, la coordination de l'Ancp s'est réjouie des « initiatives multiples récemment prises » par le président Moustapha Niasse pour « impulser une dynamique nouvelle au fonctionnement, à la massification et à la démocratisation de leur formation politique ». Sur ce, la Coordination des cadres « exhorte ses membres à s'acquitter correctement de leurs responsabilités au sein des sept commissions mises en place par le secrétaire général ainsi qu'au sein du Secrétariat politique exécutif (Spe) et de l'Inter-commission ».

Sénégal

Regain de tension en Casamance - La socièté civile locale calme le jeu

Les responsables de l'Église catholique ne sont pas les seuls à s'inquiéter de la situation qui… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.