12 Janvier 2018

Angola: Le Chef de l'Etat a déjà déclaré ses biens

Luanda — Le Procureur général de la République, Hélder Pitta Grós, a confirmé vendredi que le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, et le vice-président de la République, Bornito de Sousa, ont remis, en temps opportun, leurs respectives déclarations de biens, dans le cadre de la Loi sur la probité publique.

De même, le bureau du procureur général de la République (PGR) a en sa possession les déclarations de biens des titulaires des départements ministériels et d'autres responsables des fonctions publiques.

Hélder Pitta Grós s'adressait à la presse, en marge de la cérémonie d'investiture des responsables du Conseil d'administration du Fonds Souverain d'Angola, de l'Unité d'Information Financière, des administrateurs non exécutifs de la Sonangol et du u personnel du Bureau du Président de la République.

Le procureur général a déclaré que le Ministère Public passait les informations dans le sens d'alerter les titulaires de charges publiques de remettre leurs déclarations de biens.

La loi sur la probité publique, approuvée le 29 mars 2010, est un diplôme qui renforce les mécanismes de lutte contre la culture de la corruption, afin de garantir le prestige de l'Etat et de ses institutions.

La loi reflète la volonté et l'effort de l'État angolais de moraliser l'exercice des fonctions publiques et de lutter contre la corruption.

C'est une norme déontologique, qui, une fois pleinement respectée, il n'y aura pas de motif de corruption dans le pays, a déclaré le magistrat du Ministère Public, Mota Liz, lors d'une conférence autour du diplôme.

Angola

Existence de l'impasse pour transformer le FP-SADC en Parlement

L'impasse enregistrée dans la transformation du forum parlementaire de la SADC en parlement régional est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.