13 Janvier 2018

Madagascar: Trafic de palissandre - Un colonel enquêté dans son bureau

Un colonel de la gendarmerie nationale a subi un entretien dans son bureau, au camp du général Ratsimandrava, à la suite d'un trafic de palissandre, en décembre, dans lequel il est suspecté.

Il est le cerveau présumé de l'affaire, selon les explications du chef de commissariat de la sécurité publique de Betafo qui a réalisé ensemble l'enquête avec le chef du service central des affaires criminelles (SCAC) à Anosy.

Cet officier supérieur de la gendarmerie a nié le fait, les quatre-vingt rondins de palissandre saisis à bord d'un camion, à Betafo, le 25 décembre 2017, ne lui appartiendraient pas. Pourtant, il a avoué qu'il connaît bien l'un des trois individus pris avec le poids lourd, déjà derrière les barreaux.

Concernant le sous-officier subalterne, un gendarme de première classe, secrétaire du colonel, il ne s'est jamais présenté à l'enquête, selon toujours les explications.

La police s'est rendue à Miandrivazo pour auditionner un caporal également impliqué dans cette affaire, mais elle a été empêchée faute de feu vert du haut-gradé de l'armée.

Madagascar

Évasion d'Houcine Arfa - Levée de boucliers des pénitentiaires

Les syndicats du personnel des services pénitenciers réclame la mise en liberté provisoire de leurs… Plus »

Copyright © 2018 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.