13 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: Fraude sur l'électricité - Les dirigeants d'une usine à Koumassi prennent 12 mois de prison

Quand les agents de contrôle présentent la situation au chef d'usine, Méhédine Neheme, celui-ci reconnaît les faits aussitôt. Il précise même que son chef du service électricité, Koné Youdan, a conduit les branchements frauduleux avec son accord.

Méhédine Neheme, directeur d'usine à Mplast et Koné Youdan, chef du service électricité de cette unité industrielle sise à Koumassi, vont croupir pendant 12 mois à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) pour avoir volé de l'électricité sur le réseau de la Compagnie ivoirienne d'électricité (Cie).

Les deux responsables ont été jugés et condamné le 10 janvier 2018 par le tribunal Correctionnel du Plateau. Non seulement, ils ne circuleront plus dehors pendant un an, mais aussi, ils devront reverser au titre du préjudice subi, la somme de 53 millions de francs de dommages et intérêts à la Cie, et devront payer 20 millions de francs d'amende, chacun, à l'Etat.

Les faits. C'est au cours d'un contrôle engagé dans le cadre d'une enquête de terrain sur des présomptions de fraude à Koumassi, en vue de repérer les individus consommant l'électricité frauduleusement, que les mis en cause ont été épinglés.

Les agents de la Cie ont découvert, le 28 décembre 2017, que l'usine Mplast est alimentée en électricité par un branchement direct sur le réseau malgré la présence d'un compteur Cie. Ce qui veut dire que la consommation de cette usine n'est pas enregistrée sur le compteur pour être facturée. On est bien dans un cas de fraude flagrant.

Quand les agents de contrôle présentent la situation au chef d'usine, Méhédine Neheme, celui-ci reconnaît les faits aussitôt. Il précise même que son chef du service électricité, Koné Youdan, a conduit les branchements frauduleux avec son accord.

Par la suite, sa tentative d'amadouer les agents Cie n'y a rien changé. Puisque les responsables de la Cie ont immédiatement porté plainte à la gendarmerie. Le même jour, M. Méhédine, son chef du service Electricité et un troisième agent, en la personne de soro Karim (chef de la fabrication), ont été conduits à la brigade de gendarmerie de Koumassi.

Le 2 janvier 2018, les trois responsables de l'usine Mplast ont été déférés au parquet du tribunal d'Abidjan-Plateau et mis sous mandat de dépôt pour vol d'électricité en infraction avec les articles 59 et 60 du code de l'électricité. Au jugement, seul le chef de la Fabrication a échappé à la condamnation.

Cette fraude, selon les responsables techniques de la Cie, a duré trois ans. Le préjudice subi par l'état de Côte d'Ivoire, de ce fait, s'élève à 150 millions de Francs Cfa.

Cote d'Ivoire

Coupe CAF - L'Asec et Williamsville logés respectivement dans les poules A et C

Le tirage au sort de la phase de groupes de la coupe caf a eu lieu ce samedi 21 avril 2018 au Caire en Egypte au… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.