14 Janvier 2018

Burkina Faso: Visite du Prince Albert II de Monaco à Ouagadougou - Le communiqué conjoint

communiqué de presse

« Communiqué conjoint relatif à la visite d'amitié et de travail au Burkina Faso de  S.A.S. le Prince Albert de Monaco du 10 au 12 janvier 2017

A l'invitation de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Son Altesse Sérénissime le Prince souverain Albert II de Monaco, a effectué, du 10 au 12 janvier 2018, une visite d'amitié et de travail à Ouagadougou, au Burkina Faso.

1. Cette visite s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération qui lient le Burkina Faso à la Principauté de Monaco.

2. A son arrivée à Ouagadougou, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, accompagné de Son épouse la Princesse Charlène et d'une importante délégation, a été accueilli par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, en présence de plusieurs hautes personnalités burkinabè.

3. Le Président du Faso et le Chef d'Etat monégasque ont eu un bref entretien au salon d'honneur de l'Aéroport de Ouagadougou.

4. Le 11 janvier 2018, au Palais présidentiel de Ouaga 2000, le Président du Faso et son homologue monégasque ont eu un entretien élargi aux deux délégations.

5. Le Président KABORE a saisi cette occasion pour exprimer ses félicitations à S.A.S. le Prince Albert II de Monaco pour sa bonne conduite des affaires à Monaco, et lui a présenté ses vœux de bonne année et de plein succès dans sa mission.

6. Les échanges qui se sont déroulés dans une atmosphère d'amitié et de convivialité, ont porté sur la situation au Burkina Faso et en Principauté de Monaco, ainsi que sur des questions d'ordre bilatéral, régional et international.

7. Concernant la situation au Burkina Faso, le Prince souverain Albert II de Monaco a félicité le Président Roch Marc Christian KABORE pour l'approfondissement du processus démocratique au Burkina Faso depuis son élection à la magistrature suprême du Burkina Faso.

8. Au cours des échanges, les deux Chefs d'Etat se sont félicités de l'excellence et de l'exemplarité de la coopération entre les deux pays qui porte notamment sur les domaines prioritaires tels que la santé, l'éducation, l'insertion socio-économique et la protection civile.

9. Le Président KABORE a exprimé sa profonde gratitude à S.A.S. le Prince Albert II de Monaco pour le soutien constant et multiforme apporté à son pays par la Principauté de Monaco. Il s'est réjoui de l'adoption de la stratégie 2018-2022 de la coopération monégasque au Burkina Faso.

10. S.A.S. le Prince Albert II a renouvelé Son engagement et celui du Gouvernement monégasque à soutenir les efforts du Gouvernement burkinabè dans la mise en œuvre des projets prioritaires de développement, notamment dans le cadre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

11. En outre, les deux personnalités se sont également félicitées de la tenue de la 2ème session de la commission bilatérale de coopération entre le Burkina Faso et la Principauté de Monaco, sanctionnée par la signature d'accords de coopération.

12. Au plan régional, les deux Chefs d'Etat ont noté leur convergence de vues sur les défis sécuritaires auxquels la région du Sahel reste confrontée.

Ils ont condamné les attaques terroristes qui ont endeuillé le peuple burkinabè et souligné la nécessité de coordonner leurs efforts aux fins de lutter efficacement contre le terrorisme, l'extrémisme violent et la pauvreté.

13. Au niveau continental, les deux Chefs d'Etat ont salué les efforts déployés par l'Union Africaine et par les organisations sous-régionales, en particulier la CEDEAO, pour le maintien de la paix et de la sécurité et pour créer les conditions d'un développement durable en Afrique.

14. Abordant les questions internationales, le Président Roch Marc Christian KABORE et le Prince souverain Albert II de Monaco ont exprimé leurs profondes préoccupations face aux menaces à la paix et à la sécurité internationales. Tout en saluant l'action de l'Organisation des Nations Unies, de l'Union africaine, de l'Union Européenne, ils ont souligné la nécessité d'œuvrer à l'instauration d'un monde de paix et de sécurité.

15. Les épouses des deux Chefs d'Etat se sont entretenues sur des questions d'intérêt commun, en particulier celles relatives à l'enfance en détresse, la jeune fille et la femme.

16. Le Président Roch Marc Christian KABORE, la première dame et LL.AA.SS le Prince Albert et la Princesse Charlène se sont ensuite rendus au Centre d'Eveil et d'Education Préscolaire de Saaba, dans la banlieue Est de Ouagadougou, où le Prince et la Princesse ont échangé avec les pensionnaires.

17. Pour marquer l'intérêt particulier qu'il accorde à la protection civile, S.A.S. le Prince Albert II, accompagné du Président KABORE a par ailleurs visité la Première Compagnie de la Brigade Nationale de Sapeurs -Pompiers. Le Prince souverain Albert II a procédé à une remise de matériel à ladite Brigade et à une remise symbolique de matériels à l'Institut Supérieur d'Etudes et de Protection Civile.

18. Les deux Chefs d'Etat ont également procédé à l'inauguration du Centre de formation polyvalent de la Croix-Rouge burkinabè à Loumbila, qui se veut une référence régionale pour la formation, notamment en premiers secours.

19. Les deux Chefs de l'Etat se sont ensuite rendus à la maïserie Agroserv Industrie SA, à KOSSODO, où ils ont procédé à la mise en route du moulin. Ils ont par ailleurs rencontré les partenaires de la société "Investisseurs et Partenaires" et SINERGI Burkina qui œuvrent dans le domaine de la promotion et du développement des petites et moyennes entreprises en Afrique subsaharienne et au Burkina Faso.

20. Le Président Roch Marc Christian KABORE et S.A.S. le Albert II de Monaco ont également visité le siège de la Croix Rouge burkinabè où ils ont pu constater les réalisations effectuées au profit des populations burkinabè et rencontrer les enfants pris en charge dans le cadre du Monaco Collectif Humanitaire.

21. En marge de la visite de S.A.S le Prince souverain Albert II de Monaco au Burkina Faso, les experts des deux pays, dans le cadre de la deuxième session de la Commission mixte de coopération entre le Burkina Faso et la Principauté de Monaco, ont discuté sur l'état de leur coopération et sur les sujets d'intérêt commun.

Les travaux ont abouti à la signature d'un Protocole d'entente relatif au « Nouveau Programme d'Appui à la Politique du Secteur de l'Enseignement et de la Formation Techniques et Professionnels ».

22. Au terme de son séjour au Burkina Faso, le Prince souverain Albert II de Monaco a exprimé sa satisfaction et sa gratitude au Président du Faso, au Gouvernement et au peuple burkinabè, pour la chaleur de l'accueil et l'hospitalité amicale qui lui ont été réservés, ainsi qu'à la délégation qui l'accompagne. Il a salué la qualité des échanges et le climat empreint d'amitié et de cordialité qui a prévalu tout au long de sa visite.

23. Le Prince souverain Albert II a adressé une invitation à son homologue burkinabè à effectuer une visite d'amitié et de travail à Monaco. Le Président Roch Marc Christian KABORE a accepté cette invitation, dont les dates seront fixées par voie diplomatique.

Fait à Ouagadougou, le 12 janvier 2018 »

Burkina Faso

La direction des douanes alerte sur le trafic de drogue

La douane burkinabè a mis la main sur un camion qui transportait de la drogue le 17 février dernier.… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.