15 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: La MONUSCO facilite la tenue du mini forum sur la paix et la cohabitation pacifique dans le territoire de Kongolo

communiqué de presse

C'est la mise à terre de l'arbre de paix par tous les acteurs aux conflits dans la chefferie de Benanyembo, les autorités locales et autres partenaires qui clôture solennellement le mini forum tenu à Mbulula, localité située à 60 kms au Nord de Kongolo- centre, du 10 au 14 janvier 2018.

Le mini forum a réuni plus d'une centaine de chefs coutumiers et différents notables de la chefferie de Benanyembo. Cette localité enregistre depuis plusieurs années divers types de conflits, notamment les conflits fonciers liés à l'exploitation de palmeraies entre les localités ; les conflits de pouvoirs de sultanat entre autres. De plus, dans la région, l'adhésion aux mouvements insurrectionnels se développe.

Ces conflits, selon plusieurs témoignages de chefs coutumiers lors des débats, ont fait de victimes occasionnant des pertes en vies humaines, des incendies de maisons et des déplacements massifs de populations. « Je suis en conflit avec la localité Ngaba sur les limites de nos entités et je détiens les différents jugements tant de la localité que du tribunal de paix de Kongolo » a dit le chef de localité de Pangamulango ; la réaction est aussi la même de la part du Chef de localité Ngaba qui a confirmé à son tour détenir des preuves de la justice pour la partie qu'il occupe.

La liste des conflits en chefferie de Benanyembo n'est pas exhaustive ; on retient celui de Kahongo, Ngelwe, Kalubu, Mujunda,Bulongo, Chemena etc ... mais on y retrouve aussi des conflits entre différentes familles.

Pour le Chef de Bureau de la MONUSCO- Kalemie, exhortant les différents chefs coutumiers à la culture de la paix dans la chefferie de Benanyembo, Jacob Mogeni a rappelé que « les conflits n'apportent que la division dans la communauté ; et si les uns et les autres peuvent fournir un effort pour dialoguer et résoudre les conflits de manière pacifique, c'est toute la chefferie qui gagnerait en paix durable» a‑t‑il dit.

Pour accompagner le processus entamé de réconciliation entre les fils et filles de Benanyembo, une commission de suivi et de paix a été installée pour examiner tous les cas de conflits dans différentes localités en étroite collaboration avec les autorités locales. La commission comprend six personnes désignées par les chefs de localités conformément à la cartographie de la chefferie de Benanyembo qui comprend la zone de Nyembo au Nord et Sud, Nyembo ya Hamba et Nyembo au central. « Les six personnes ne sont pas de juges et ne remplacent pas la justice, néanmoins, elles sont là pour faciliter le dialogue entre parties en conflit» a rappelé l'Administrateur du territoire de Kongolo.

Dans cette chefferie tout comme dans d'autres, la sensibilisation de population aux notions de base de la procédure judiciaire s'avère nécessaire. Les participants au mini forum ont dénoncé les doubles jugements, de jugement par défaut du tribunal de paix de Kongolo.

Reconnaissant le malentendu avec la population locale, le Procureur près le Tribunal de paix de Kongolo a rappelé un certain nombre de règles judiciaires dont l'application ne doit pas normalement générer des conflits.

Le territoire de Kongolo est constitué de sept chefferies, trois secteurs et une cité ; deux chefferies sont confrontées à des conflits récurrents ; la chefferie de Benanyembo et celle de Benakabwe. Le mini forum sur la paix de Mbulula était aussi une occasion de rappeler à la population de se désolidariser des mouvements insurrectionnels et des groupes de miliciens, notamment Hapa na pale et Malaïka actifs en terrioire de Kongolo.

Pour soutenir les activités de cohabitation pacifique, la MONUSCO prévoit très prochainement d'intensifier la sensibilisation et autres activités de communication sociale afin d'éviter que les conflits dans la zone ne constituent une opportunité pour les groupes armées compte tenu de la faible présence des forces de sécurité.

Congo-Kinshasa

Libération de l'ancien directeur de cabinet de Moïse Katumbi, Huit Mulongo

En RDC, la décrispation politique évolue à pas de tortue. Ce jeudi matin, le 22 février, le… Plus »

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.