15 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Recherche scientifique - Le département entend contribuer au développement des cultures agricoles

Le ministère de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique entend œuvrer au développement de la culture du manioc, de la banane et du cacao, conformément aux orientations du gouvernement, a indiqué le 12 janvier à Brazzaville, le ministre Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, lors d'un échange avec le personnel sous tutelle.

Tout en citant le chef de l'Etat lors de son message sur l'état de la nation devant le parlement réuni en congrès, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou a souligné l'importance de l'apport de l'Institut national de recherche agronomique (IRA) dans l'amélioration de la production agricole.

« Parmi les défis qu'il nous faut relever figure l'offre alimentaire insuffisante en denrées de base » et « malgré l'importance des ressources financières allouées, le secteur agricole s'est régulièrement illustré par des résultats mitigés », a-t-il dit.

Et d'ajouter : « Le programme de culture, du manioc, de la banane et du cacao doit être exécuté dans la perspective de techniques modernes, à savoir l'irrigation des zones de production et la mécanisation pour des rendements plus importants ».

Les travaux de recherche de l'IRA ont contribué à la lutte contre la mosaïque du manioc, une maladie qui attaque les boutures de cette culture constituant l'aliment de base au Congo. Le ministre Coussoud Mavoungou a promis de créer les conditions nécessaires à l'éclosion de la recherche scientifique dans le pays.

« Nous n'allons pas attendre que l'on vienne nous sauver, alors que nous avons les moyens nécessaires de créer toutes les conditions pour que la recherche scientifique et l'innovation technologique soient à la portée du peuple congolais. Je ne voudrais pas de la recherche pour la recherche, mais de la recherche dans l'intérêt de la population de notre pays », a-t-il renchéri.

Pour lui, la communauté scientifique devrait faire partie du dispositif national de création de richesse, car « sans recherche, un Etat ne peut pas évoluer et si elle n'est pas bien orientée, elle sera une opération vaine au Congo ».

Par ailleurs, le ministère de la Recherche scientifique prévoit de délocaliser le laboratoire de biotechnologie de l'IRA, d'instaurer des contrats de performance avec les chercheurs et innovateurs et de redéployer le personnel afin que l'efficacité soit de mise.

Congo-Brazzaville

Face au manque d'électricité, les Brazzavillois se tournent vers les ciné-foot

Les matches de la coupe du monde qui se jouent depuis le 14 juin en Russie ne sont pas suivis par certains Congolais… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.