15 Janvier 2018

Burkina Faso: Burkina-Etats-Unis - Une conférence internationale d'hommes d'affaires américains se tient à Ouagadougou

Photo: wikipedia.org
La place des cinéastes de Ouagadougou

Cette conférence internationale des hommes d'affaires burkinabè et américain vise à renforcer les voies des entreprises afin de soutenir la démocratie et la gouvernance surtout en Afrique. Selon le ministre des Affaires étrangères, cette rencontre est une occasion formidable qui renforcera les relations entre les Etats-Unis et le Burkina Faso.

A cette rencontre, plusieurs thèmes répartis en 5 panels seront débattus. Aux dires du ministre Barry, le premier panel portera sur la «gouvernance collective en Afrique: éthique sécurité et inclusion économique et politique». A l'écouter, ce panel examinera les possibilités de collaborations entre le secteur des entreprises, le gouvernement et la société civile en vue de renforcer l'éthique de la gouvernance, répondre aux préoccupations sécuritaires croissantes et assurer l'inclusion des populations marginalisées. Il a indiqué que les panélistes qui sont d'ordre Burkinabè, Américains et Africains partageront leurs expériences dans ces différents domaines suscités.

Le second panel, portera sur «plaidoyer politique et la mise en œuvre pour une gouvernance collaborative». Le chef de la diplomatie burkinabè a précisé que c'est un panel qui sera axé principalement sur les questions parlementaires. «Les discussions porteront sur les manières dont le gouvernement joue un rôle d'intervention essentiel lorsqu'il s'agit de favoriser un bon environnement à des affaires et démocratiques pour ses citoyens en abordant les aspects clés de la création et de la mise en œuvre politique. Les participants auront donc l'occasion d'identifier les défis et les opportunités dans l'espace politique» a expliqué le ministre Barry.

Le troisième panel : «réaliser le développement durable et la croissance grâce à une gouvernance éthique» vise à échanger sur la promotion d'une culture de dialogue entre les entreprises, le gouvernement et la société civile en explorant l'intérêt mutuel dans le renforcement de la gouvernance démocratique.

«Identifier les sociétés résilientes pour faire face aux menaces sécuritaires» et «adopter les technologies pour renforcer l'inclusion économique et politique des citoyens» sont respectivement les thèmes des deux derniers panels. Toutes ces discussions réuniront des parlementaires et ministres burkinabè et les différentes couches socio-politiques. Puis, des chefs parlementaires d'Afrique de l'ouest et probablement des chefs d'Etats. A noter que cette rencontre réunira aussi une centaine d'hommes politiques et environ 350 participants burkinabè. Cette conférence internationale sera ponctuée par une déclaration dite «la déclaration de Ouagadougou» et cette déclaration retracera les engagements de la part des participants.

Burkina Faso

Le réalisateur burkinabè Idrissa Ouédraogo inhumé ce mardi 20 février

Le réalisateur burkinabè, Idrissa Ouédraogo, sera inhumé ce mardi 20 février 2018,… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.