16 Janvier 2018

Cameroun: Yokadouma - 318 personnes formées à l'outil informatique

Elles ont reçu leurs attestations hier dans le chef-lieu de la Boumba et Ngoko, des mains de Joseph LE, directeur-adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République.

Fini l'analphabétisme numérique. Désormais, l'ouverture sur le monde est assurée pour les 318 habitants de Yokadouma formés à l'outil informatique. Parmi les récipiendaires qui ont reçu leurs parchemins de fin de formation hier dans le chef-lieu du département de la Boumba et Ngoko, région de l'Est, on retrouve des femmes rurales, des fonctionnaires, des jeunes débrouillards, etc.

Pendant plusieurs mois d'apprentissage, ils se sont familiarisés à l'usage des outils informatiques tels que les logiciels Word, Excel, les réseaux sociaux, la recherche sur la Toile... Ce, grâce à un projet rendu possible grâce au concours de Joseph LE, directeur adjoint du Cabinet civil, de la présidence de la République.

L'élite de la région, dans son discours, dit avoir saisi l'appel du chef de l'État, Paul Biya, demandant aux aînés d'arrimer les jeunes aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, en vue d'assurer un développement du pays. Il s'est donc consacré à cette tâche en associant d'autres personnalités de la région. L'objectif est d'arrimer dix mille personnes à l'économie numérique à l'Est. Ce, avec l'appui de l'Institut africain d'informatique (IAI).

Lancé en septembre 2016, ce projet a déjà pu former plus de 3000 apprenants à ce jour. Et pour le promoteur, c'est une fierté. Mais il a demandé aux bénéficiaires de Yokadouma de faire un usage judicieux de leurs connaissances et de se mettre en réseau pour le partage d'informations.

Un conseil également passé par le parrain de ladite promotion, Armand Ndjodom. Ce dernier a reçu un parchemin des mains du représentant résident de l'IAICameroun, Armand Claude Abanda. Enfin, M. Joseph LE a remis quatre ordinateurs à l'IAI de Yokadouma. Ce mardi, le même rituel sera effectué à Batouri, où 550 apprenants seront honorés. Suivront les villes de Bertoua et d'Abong- Mbang.

Cameroun

Crise anglophone - Un camion des Brasseries du Cameroun pillé puis incendié par les personnes non identifiées

Des informations concordantes confirment qu'hier mardi, un camion des Brasseries du Cameroun, a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.