16 Janvier 2018

Angola: L'ex-ministre de la Santé nie toute implication dans le détournement des fonds

Luanda — L'ex-ministre angolais de la Santé, José Van-Dúnem a nié tout type d'implication dans le détournement de fonds global destiné au programme de lutte contre la malaria.

José Van-Dúnem a affirmé lundi au tribunal que son unique problème était d'avoir signé les transferts en qualité de ministre, parce que tout paraissait normal.

"Selon le journal de Angola, des cinq signatures permises pour que la banque puisse effectuer les transferts, l'une d'elles était mienne, et j'ai signé parce que tous les documents présentés paraissaient légaux », a-t-il dit.

Interrogé par le juge s'il a personnellement bénéficié l'argent provenant des transferts considérés illégaux, José Van-Dúnem a répondu par un Non, une réponse confirmée par trois autres accusés.

« L'un des chèques signés était de 108 millions de kwanzas, et ma venue au tribunal a démontré que je me suis laissé aussi trompé, finalement tous ces documents étaient altérés « , a avancé l'ex-gouvernant.

Angola

L'UNITA défend le financement des élections municipales

L'Union Nationale pour l'Indépendance Totale de l'Angola (UNITA-principal parti d'opposition) a défendu,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.