17 Janvier 2018

Afrique: Tourisme - Un secteur en forte croissance d'ici à 2030

Photo: IPS
Des plages à la quête de touristes au Sierra Leone - archive

Pour encourager les pays du monde entier, en général, et les responsables des différentes structures qui animent les activités à caractère touristique, en particulier, à multiplier des stratégies capables de promouvoir le développement du secteur, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a publié, le 16 janvier, les dernières données statistiques de ce domaine.

Les statistiques démontrent que le tourisme engrange des atouts énormes. Ceci se justifierait à travers les données actuelles, notamment celles de 2017 qui soulignent que les arrivées des touristes au niveau international ont augmenté de 7%, atteignant un total d'environ un milliard. Alors qu'en 2010 ce chiffre ne représentait que 4%. « 2017 représente les résultats les plus forts en sept ans. Cette dynamique devrait se poursuivre en 2018 si nous faisons un effort », a déclaré le secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai.

Selon l'OMT, comparativement à d'autres continents, l'Europe a enregistré des résultats extraordinaires, notamment avec 8% d'arrivées internationales de plus qu'en 2016. Cependant, l'Afrique a consolidé son rebond de 2016 avec une hausse de 8% tandis que l'Asie et le Pacifique ont enregistré une croissance de 6% sans oublier le Moyen-Orient qui a eu 5% contre 3%. « L'année 2017 a été marquée par une croissance soutenue sur de nombreuses destinations et une reprise de celles qui ont souffert des baisses des années précédentes. Mais, en 2018 environ un milliard de touristes se déplaceront dans le monde chaque année d'ici à 2030 », a encore indiqué le responsable de l'OMT, tout en reconnaissant que ces résultats ont été en partie influencés par la reprise économique mondiale et la forte demande extérieure de nombreux marchés traditionnels et émergents.

Ainsi, pour cette institution, le tourisme est parmi les secteurs clés pour le développement d'un pays. D'autant plus que les voyages internationaux continuent à croître fortement et consolident le secteur du tourisme comme moteur du développement économique. « En tant que troisième secteur d'exportation dans le monde, le tourisme est essentiel à la création d'emplois et à la prospérité des communautés du monde entier », a encore déclaré le secrétaire général de l'OMT.

Le développement du tourisme nécessite que les pays travaillent ensemble

Enumérant quelques pistes favorables au développement du secteur, le secrétaire général de l'OMT a souligné que pour que le tourisme garde sa croissance, il faut que les Etats ainsi que les responsables des différentes structures qui œuvrent dans le secteur travaillent ensemble, afin d'échanger sur les questions qui intéressent son évolution. « Étant donné que nous continuons de croître, nous devons travailler plus étroitement ensemble pour faire en sorte que cette croissance profite à tous les membres de chaque communauté d'accueil et soit conforme aux Objectifs de développement durable », a-t-il précisé.

Démontrant les avantages et les atouts dont dispose le tourisme, Taleb Rifai a déploré le fait que ce secteur est souvent perçu dans certains pays comme une activité secondaire ou complémentaire, alors qu'il a un impact considérable, parce qu'il rassemble le monde, le rend plus petit, plus connecté, plus informé, plus impliqué et plus solidaire. Par ailleurs, le tourisme ne manque pas de problèmes. Ceux-ci sont liés au climat, à la pollution, aux déchets, au pillage des ressources naturelles, à la prostitution et à l'exploitation des enfants ainsi qu'au transfert de trésors naturels.

Afrique

Le groupe COFINA lance un appel pour nommer sa nouvelle institution consacrée aux femmes entrepreneures

Abidjan le 21 février 2018 -   La Compagnie Financière Africaine (COFINA), première… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.