18 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Lieutenant Général Derrick Mgwebi: Encore plus de travail et plus de collaboration des troupes de la MONUSCO sur le terrain a-t-il plaidé auprès de ses collaborateurs

communiqué de presse

Goma, 15 Janvier 2018 : Quelques jours seulement avant son départ définitif de la RDC, le Commandant de la Force de la Monusco a réuni, le lundi 15 janvier 2018 à Goma, les officiers de son Etat-major pour leur dire Au revoir.

Ils étaient une centaine, des hommes, mais aussi des femmes de troupes et des observateurs militaires, à répondre à son invitation, à la cafétéria TMK de la MONUSCO. La rencontre s'est faite autour d'un petit déjeuner que le Commandant de la Force a voulu offrir à ses collaborateurs, pour marquer le moment, dans la convivialité. Seul, à avoir pris la parole à cette occasion, il a axé son message sur la mission de la force: "Encore plus de travail et plus de collaboration des troupes de la Monusco sur le terrain" a-t-il dit. Un appel à la cohésion professionnelle, pour accompagner le peuple congolais qui aspire à une paix définitive, grâce à des élections qui sont en vue, a- t-il souligné.

"En tant que force, nous travaillons avec les civils, UNPOL, avec les autorités locales; bref, avec toutes les entités, pour mettre en œuvre l'accord du 31 décembre... préparer les élections, maintenant qu'il y a un calendrier", a dit le Général MGWEBI qui reste optimiste en soulignant " qu'il y a de l'espoir". Allusion à cette crise politique que traverse la RDC.

Pour ce qui est de ses mauvais souvenirs en tant que Commandant de la force, il a évoqué les atrocités qui ont été commises au KASAI, et au Nord Kivu.

"J'ai vu les souffrances des femmes, des populations du Kasai (... ) des atrocités ici au Nord-Kivu; par exemple lorsque 29 personnes ont été tuées par un groupe de présumes Mai-mai, dont la plupart sont des femmes et des enfants en bas âge... tuées de manière atroce, à la machette,". Mais le Général pense qu'en se mettant tous ensemble et en regardant tous dans la même direction, les choses peuvent changer positivement en RDC.

Notons que le Lieutenant Général Mgwebi est à la tête de la Force de la Monusco depuis 2 ans. Avant de commencer à travailler pour les Nations-Unies, il a été Commandant de la mission africaine au Burundi en 2004, puis celui de la mission des Nations-Unies jusqu'en décembre 2006. Durant sa carrière, il a occupé plusieurs hautes fonctions dans l'armée de son pays, l'Afrique du Sud.

Congo-Kinshasa

Au moins cinq réfugiés congolais tués par la police au cours d'émeutes

Au Rwanda, des manifestations de réfugiés congolais du camp de Kiziba, dans la province de l'Ouest, ont… Plus »

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.