18 Janvier 2018

Madagascar: Ankazobe - La peste bubonique refait surface

Photo: Midi Madagasikara
L’insalubrité et la peste, deux choses qui ne se séparent jamais. C’est pourquoi la question d’hygiène est toujours importante.

La peste a de nouveau frappé. Un cuisinier de l'ECAR du district d'Ankazobe a contracté la maladie cette semaine.

" La saison pesteuse n'est pas encore finie ". Une phrase qui prend tout son sens lorsqu'on apprend qu'une personne a contracté la peste bubonique dans le district d'Ankazobe. Interrogée sur la question, une source auprès du ministère de la Santé publique de faire savoir que " l'apparition de la peste chez le cuisinier de l'ECAR d'Ankazobe a été observée cette semaine même ". La source d'ajouter que " des actions de réponse ont été directement menées par les responsables de la Santé publique sur les lieux ". Entre autres, la prise en charge immédiate du pestiféré, des actions de désinfection et de désinsectisation du domaine de l'ECAR en question (deux salles de classe et d'autres salles). Ce, pour " contenir une éventuelle propagation de la maladie " selon toujours notre source. La situation a toutefois alerté la population locale étant donné que le district figure parmi les foyers pesteux de la Grande Ile. Un fait qui - s'ajoute à la saison pesteuse qui suit son court - fait que l'apparition de la peste bubonique n'est pas étonnante.

Rappel. Il convient de noter que les statistiques enregistrées lors de l'atelier de la revue à mi-parcours de l'épidémie font état de plus de 2.417 cas toutes formes confondues. Les dernières statistiques de démontrer également que l'épidémie a causé plus de 200 morts (chiffres notifiés entre le mois d'août et en fin novembre 2017). Outre les faits qui ont marqué l'épidémie, la chasse aux pestiférés observés dans toutes les régions du Pays, la course aux Cotrim puis aux masques précédés d'un vent de panique qui a fait plus que secouer les villes concernées. Les épisodes de troubles ont été ensuite suivis des " vacances de peste " qui ont contraint de nombreux écoliers, collégiens et lycéens des régions concernées à interrompre les cours durant cinq semaines. Par ailleurs, si on se réfère toujours au rapport de l'atelier de la revue à mi-parcours du mois de décembre 2017, " 13 districts ruraux sont encore touchés par la peste de type bubonique ". Le cas récent observé tend à confirmer cette déclaration. Face à cette nouvelle apparition de cas de peste, revoir les conseils et principes préventifs à suivre est plus que recommandé.

Madagascar

Une corruption qui devient de plus en plus grave

Les Malgaches, en général, vivent très mal cette corruption à laquelle ils sont… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.