18 Janvier 2018

Sénégal: Réflexion pour une presse nationale viable, modernisation de l'APS, application effective et globale du code de la presse - Macky «instruit» Dionne

Les difficultés des entreprises de presse, avec à la clé des médias qui disparaissent engendrant des pertes d'emplois pour de nombreux Sénégalais, ne laissent pas indifférent le président Macky Sall. En Conseil des ministres, hier mercredi, le chef de l'Etat a donné instruction au gouvernement d'engager la réflexion sur la viabilité des modèles économiques de gestion de la Presse nationale (publique et privée), d'examiner les modalités d'une régulation renforcée et d'accélérer le processus de modernisation de l'Agence de Presse Sénégalaise (APS).

Des entreprises de presse nationale (publique et privée) viables et l'application effective et globale du Code de la presse, avec des modalités d'une régulation renforcée, c'est la directive du chef de l'Etat. Pour cela, le président Macky Sall, en Conseil des ministres qu'il a présidé hier, mercredi 17 janvier 2018 au palais de la République, a demandé au gouvernement «d'engager la réflexion sur la viabilité des modèles économiques de gestion de la Presse nationale (publique et privée) et d'examiner les modalités d'une régulation renforcée», informe le communiqué du conseil.

En outre le président de la République appelle, enfin, le gouvernement à «accélérer le processus de modernisation de l'Agence de Presse Sénégalaise (APS)» dont les travailleurs observent un mouvement d'humeur qui se traduit par un «service minimum» décrété par la section Synpics de ce média public depuis une semaine.

Auparavant, abordant le développement stratégique du secteur de la presse, le président de la République a rappelé «l'adoption consensuelle, en 2017, d'un Code de la Presse pour asseoir la liberté de la presse, accentuer la modernisation de notre système démocratique et consolider le développement économique et social national. Dès lors, le chef de l'Etat invite le gouvernement à accélérer le processus d'application effective et globale de la nouvelle loi n° 2017 - 27 du 13 juillet 2017 portant Code de la presse en veillant au respect des missions de service public des entreprises de presse, à la professionnalisation des acteurs, à la valorisation de notre patrimoine culturel et à l'éducation des populations au respect des valeurs de la République», conclut le document.

Sénégal

Les politiques multiplient les surenchères après la mort de Fallou Sène

Au Sénégal, la mort de l'étudiant Fallou Sène, tué par les forces de l'ordre il y a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.