18 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Plan de réponse humanitaire 2017-2019 - 13,1 millions des congolais visés par la Communauté humanitaire en 2018

Venir en aide aux congolais vivant dans des conditions difficiles sur l'ensemble du territoire national. C'est dans cette perspective que le Premier ministre de la RD. Congo, Bruno Tshibala, lui, qui dirige l'actuel Gouvernement d'Union nationale issu de l'Accord de la Saint Sylvestre signé, le 31 décembre 2016, a procédé au lancement officiel ce jeudi 18 janvier 2018, depuis l'hôtel Memling à Kinshasa, d'un plan de réponse humanitaire mis à jour pour l'année 2018, en faveur des filles et fils de la République, estimés à 13,1 millions des personnes concernées par une assistance humanitaire au pays.

Ce plan de réponse humanitaire 2017-2019 a été élaboré par les acteurs humanitaires évoluant en RD. Congo, sous la coordination du Bureau OCHA/RDC. A en croire Bruno Tshibala, l'assistance humanitaire vise à sauver des vies humaines mais également, à soulager les souffrances des personnes sinistrées. Bénéficiaires

Pour l'année 2018 en cours, ce plan de réponse humanitaire évalue à 13,1 millions des personnes ayant besoin d'une assistance humanitaire en RD. Congo. Dans ce lot, la Communauté humanitaire du pays évalue à près de 7,7 millions d'enfants, accompagnés de 6,8 millions de femmes. Mais alors, partant de ce plan de réponse humanitaire, seulement 10,5 millions des personnes, seront visées par ladite Communauté humanitaire dans un premier temps. Ceux-là sont considérés comme les plus vulnérables auxquels il faudra vite venir en aide.

En tout cas, toutes ces estimations sont issues de ladite mise à jour du Plan de réponse humanitaire 2017-2019, dont les besoins pour 2018 ont été revus à la hausse en fonction des analyses et tendances qui sont ressorties de la mise à jour de l'Aperçu des Besoins Humanitaires.

Budget

En tout cas, parfait peut-il être, peu importe son objectif, il faudra reconnaître qu'aucun projet ne peut se réaliser sans un fond conséquent. Dans cette logique, le montant requis pour l'assistance humanitaire de 2018 en RD. Congo, se résume dans un budget évalué à 1,68 milliard de dollars américains.

Ce budget, apprend-on, a été établi suivant une approche multisectorielle de ladite assistance à apporter. En plus, ce budget correspond sans aucun doute, à la somme des coûts d'assistance humanitaire pour chaque objectif stratégique visé par la Communauté humanitaire. Bruno Tshibala se réjouit de voir la Communauté humanitaire tenir compte de la RD. Congo, en augmentant le financement des actions humanitaires sur le sol congolais, le portant à la somme "inédite" de 1,68 milliard de dollars américains.

Objectifs

En effet, ce plan de réponse humanitaire partant de 2017 à 2019, poursuit au total, quatre "objectifs stratégiques" bien définis. Il s'agit d'améliorer immédiatement les conditions de vie des personnes affectées par la crise et en priorité, les plus vulnérables, de protéger ces personnes affectées par la crise et leur garantir le respect des droits humains, lutter contrer la surmortalité et la surmorbidité des personnes affectées par la crise, et aussi, leur assurer une action humanitaire rapide, efficace et redevable envers les populations affectées, en accord avec les principes et standards humanitaires.

Promesses

En présence de la Coordinatrice des Actions Humanitaires et Représentant du Secrétaire Général de l'ONU en RD. Congo, de divers Ambassadeurs et Chefs des Missions diplomatiques, et des Représentants des organisations internationales et nationales en RD. Congo, plus précisément au salon Virunga du somptueux hôtel Memling, Bruno Tshibala a salué ce travail, tout en invitant tous ces acteurs humanitaires évoluant en RD. Congo, sous la coordination du Bureau OCHA/RDC à faire bon usage de ce plan de réponse humanitaire mis à jour, dans sa planification opérationnelle.

Il a, en outre, témoigné de la bonne foi de son Gouvernement, à respecter toutes ses obligations dans la réalisation de ce Plan de réponse humanitaire mis à jour, qu'il a d'ailleurs, lui-même, lancé au pays de Mzee Laurent Désiré Kabila, mais aussi, celui d'Emery Patrice Lumumba.

"Les besoins humanitaires auxquels la RDC est confrontée étant énormes, il est nécessaire de renforcer la coordination des interventions et des appuis dans le cadre de l'aide humanitaire aux populations sinistrées", a-t-il, substantiellement, affirmé.

Congo-Kinshasa

Super coupe d'Afrique - Wydad-Mazembe à guichet fermé

La Super Coupe d'Afrique se déroulera ce samedi à partir de 16h30 GMT au complexe Mohammed V de… Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.