18 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Port autonome de Brazzaville - Les travailleurs réclament des meilleurs salaires

Le personnel dit être payé à la valeur du point d'indice 135, nettement en deçà du SMIG national fixé à l'indice 140. Une situation susceptible de compromettre le climat social de l'entreprise.

À l'issue de leur récente assemblée générale tenue le 12 janvier à Brazzaville, les syndicats du Port autonome de Brazzaville et ports secondaires ont dénoncé des manquements susceptibles d'entraver le climat social au sein de cette entreprise publique. Il s'agit, entre autres, du blocage des avancements en échelon et en grade des agents conformément à la convention collective ; de la non-revalorisation du point d'indice 140.

Avec le point d'indice 135, un bon nombre de ces travailleurs perçoivent encore des salaires inférieurs à 90 000 FCFA par mois. Dans une déclaration commune, ils exigent de leurs dirigeants « l'application sans conditions des différentes résolutions issues du débat relatif au cahier de charges exercice 2017 ; le retrait pur et simple avant la paie en cours de traitement du projet d'application de la loi relative à l'impôt sur le revenu des personnes physiques ».

Regroupés autour de Ghomas Godefroy, l'un des responsables de l'intersyndicale, ces travailleurs sollicitent l'arbitrage des pouvoirs publics, notamment du ministre des Transports, de l'aviation civile et de la marine marchande, Fidèle Dimou, afin de trouver une solution à cette situation qui prévaut au niveau de l'établissement.

Le Port autonome de Brazzaville, à l'instar des autres entreprises publiques et secteurs du pays, traverse une situation économique difficile marquée par une dette sociale d'environ 1,2 milliard FCFA. Il ressort que le malaise est dû en partie à la baisse des activités portuaires et de la crise pétrolière.

Lors de sa première rencontre avec les travailleurs du port, le 8 novembre dernier, le ministre Fidèle Dimou s'était engagé à améliorer la situation.

Congo-Brazzaville

Importation de la friperie - Des mesures de rétorsion pour tout pays africain réfractaire à ce commerce juteux

L'Afrique devrait-elle tempérer sa détermination à se doter d'une industrie textile locale… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.