18 Janvier 2018

Sénégal: Foundiougne - Une localité promise à un bel avenir

Foundiougne : « D'ici les deux voire trois prochaines années, la presqu'île de Foundiougne va devenir une zone très importante, une véritable plaque tournante au Sénégal.

Une ville promise à un bel avenir », nous a indiqué Georges Console, ex-propriétaire du bateau Bou El Mogdad, un navigateur qui a pris le pari de vivre définitivement au Sénégal depuis qu'il a foulé le sol de cette localité de la région de Fatick.

« A cette époque, il faut savoir que Foundiougne ne disposait même pas d'électricité », nous raconte M. Console que l'épouse, Mme Angélique Console, a convaincu de s'installer définitivement à Foundiougne. Et ce, après avoir « exploré ensemble le Maroc où je suis né à Casablanca et vécu pendant une trentaine d'années. On a aussi visité la Petite-Côte, surtout Somone au Sénégal. Mais, la proximité avec les eaux de l'océan que mon épouse avait du mal à supporter à cause du froid nous a obligés à venir nous installer à Foundiougne, surtout pour être proches des îles. Car, pendant les années que j'ai vécues en croisière sur le bateau Bou El Mogdad, j'ai pu me rendre compte de la gentillesse et de la chaleur accueillante des habitants de cette zone. Donc, nous avions convenu qu'on pourrait se plaire ici à Foundiougne où on a fini par nous installer », nous indique Georges Console.

Une ville qui va devenir une plaque tournante

Mais, aujourd'hui et après plusieurs années, il faut reconnaître qu'au rythme où vont les choses, la ville de Foundiougne est promise à un bel avenir. A coup sûr, elle va devenir une zone très importante du Sénégal en devenant une plaque tournante. Et cela, grâce aux efforts de tous les élus qui aiment leur terroir et aussi et surtout pour l'amour que le Président Macky Sall a pour cette ville qui l'a vue grandir ». Car, il suffit de constater, selon l'armateur et ex-propriétaire du bateau Bou El Mogdad, « l'existence de la gare maritime qui a été inaugurée il y a plus de deux ans et la construction entamée du pont qui va relier le pays à cette presqu'île, où le trafic ne manquera pas d'être très dense puisqu'il conduira en peu de temps les véhicules du Sénégal aux divers pays de la sous-région qui sont tributaires, pour s'en convaincre ».

Georges Console évoque également le dépôt d'hydrocarbures en cours de réalisation au port de Ndakhonga, que le maire de la ville Babacar Diamé a confirmé dans ses propos, qui permettra à Foundiougne de connaître un bouillonnement avec les camions citernes, surtout maliens, qui viendront se ravitailler à partir de ce dépôt d'hydrocarbures, en perspective du décongestionnement du port de Dakar.

Par ailleurs, selon toujours Georges Console, « le secteur touristique sénégalais devrait pouvoir également profiter à la ville de Foundiougne ». Car, fait-t-il noter, « aujourd'hui, le tourisme sénégalais en général commence à s'apercevoir de sa richesse et de la beauté de ses paysages. Et, que les populations savent maintenant qu'elles sont dans un beau pays que des étrangers veulent bien visiter.

Le tourisme va aussi jouer un rôle important

Par conséquent, Foundiougne ne devrait pas être en reste dans cette mouvance d'autant que le Sénégal, bien qu'il soit un pays de « téranga » (hospitalité) », les Foundiougnois sont aussi particulièrement accueillants et gentils ; et la chaleur humaine est le bien le plus précieux au monde. C'est pourquoi, mon épouse et moi nous nous sentons ici dans un environnement qui nous plait le plus au monde comme également tous ceux qui choisissent de visiter cette ville ».

Les autorités locales sont éprises de leur terroir

L'autre particularité de la ville de Foundiougne est, de l'avis de Georges Console, « cette chance d'avoir, depuis mon arrivée dans ce lieu, des autorités très compétentes, toutes éprises de Foundiougne et qui ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour faire émerger leur terroir. C'est à l'image d'un homme de plus de 80 ans, Seydou Sène, opérateur économique, qui a eu le premier à transformer cette ville qui n'était pas attractive en ville réelle pour avoir bâti les boutiques et les maisons sur la rue principale. Cet homme continue de mener des actions après avoir payé de ses efforts physiques et d'une partie de son argent la construction de la nouvelle mosquée et tant d'autres édifices, de même que les différents maires qui se sont succédé à la tête de la mairie ».

Georges Console n'a pas également manqué de manifester sa satisfaction sur la gestion de la municipalité dirigée par le maire actuel Babacar Diamé dont, selon lui, il compte parmi ceux qu'il apprécie et comprend qu'en tant que maire. Il ne peut pas être tout le temps assis sous un arbre à palabres et il doit souvent être absent de la ville pour aller chercher les moyens de financer la prospérité de sa ville.

Sénégal

Casamance - Un enfant de 6 ans tué, une dame blessée par balle

Stupeur et consternation dans le village de Samic situé à 3 km de Boutoupa Camaracounda, dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.