19 Janvier 2018

Angola: L'Etat fera moins de recours à l'endettement

Luanda — Le ministre d'Etat angolais au Développement Economique et Social, Manuel Nunes Júnior, a indiqué jeudi, à Luanda, que la réduction fiscale à 2,9 pour cent, contre cinq de 2007, au Budget Général de l'Etat (OGE-SIgle en portugais) 2018 allait contribuer à la réduction des nécessités d'endettement de la part de l'Etat en termes des fonds prêtables.

Manuel Júnior qui répondait à certaines préoccupations des députés au cours des discussions dans la généralité de l'OGE 2018, approuvé avec 144 voix pour, 56 abstentions et aucune contre, a souligné que la diminution des taux d'intérêt serait un élément important pour l'augmentation de crédit dans le secteur privé national, considéré comme le « moteur » d'approvisionnement du programme d'appui et la promotion des exportations et substitution des importantes.

"La dette externe de la République d'Angola est évaluée à 38,06 milliards de dollars américains », selon les déclarations récentes du ministre des Finances, Archer Mangueira.

L'homme d'affaires Francisco Viana, dans une déclaration à l'Agence Angola Presse (Angop), a fait remarquer que le secteur productif nécessitait de plus d'appui surtout dans l'agriculture, étant un secteur primaire pour développer l'économie nationale.

Angola

Capture de plus de cinq mille tonnes de tilapia

Cinq mille tonnes et 742 kilogrammes de tilapia (Cacusso) ont été capturés en 2017 par 30 groupes… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.