19 Janvier 2018

Angola: Kwanza parmi les quatre monnaies les plus surévaluées du monde

Luanda — La banque Nationale d'Angola a adopté le taux de change flottant parce que dans le régime fixe qui a été en vigueur jusqu'au 09 janvier, même avec le taux élevé d'inflation (27%), la monnaie nationale - le Kwanzas a maintenu la stabilité de sa valeur, ce qui le classe à la quatrième position des monnaies les plus surévaluées du monde.

Concernant la surévaluation, le kwanza ne perd à peine face aux monnaies du Venezuela, de la Syrie et du Yémen a éclairci jeudi le gouverneur de la Banque Nationale d'Angola (BNA), José de Lima Massano, qui a cité les données présentées récemment par une institution européenne qui étudie l'économie dans le monde.

Dans une déclaration faite à l'Assemblée Nationale lors d'une session de discussion et d'approbation du Budget Général de l'Etat (OGE-Sigle en portugais)/2018 dans la généralité, il a rappelé aux députés que le fait d'avoir eu le régime de change fixe ne signifiait pas une réduction des prix, au contraire il y a eu chute accentuée des réserves internationales liquides du pays.

"A la fin de l'année passée, nous avons enregistré une chute des réserves dans l'ordre de 33 pour cent et maintenant les circonstances actuelles, et assumant qu'au niveau de recette, nous ayons un comportement très semblable à celui de 2017, et au niveau de dépense en monnaie étrangère que se maintienne le même rythme, nous courons le risque qu'à la fin de cette année, d'enregistrer une chute de nos réserves à près de 50%, a justifié Lima Massano sur les raisons de rupture avec le régime de taux de change fixe.

Le changement de régime de change, inclut dans les mesures d'ajustements monétaires et de change en cours dans le cadre du Programme de Stabilisation Macroéconomique (PEM) pour 2018 vise à rendre l'économie angolaise compétitive comparativement à d'autres pays de la région, selon le gouverneur.

"L'adoption de ces mesures qui exige dans certains cas des sacrifices, constitue un exercice nécessaire qui vise à protéger l'économie », a-t-il dit.

Angola

Le ministère étend le projet d'agriculture familiale

Le projet d'agriculture familiale, mis en œuvre il y a 12 ans dans 8 des 18 provinces du pays, sera étendu… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.