18 Janvier 2018

Burkina Faso: Open de Ouagadougou - Les karatékas burkinabè occupent la deuxième place

La Fédération burkinabè de karaté a organisé du 11 au 14 janvier 2018, la première édition du tournoi Open. La compétition a regroupé les karatékas du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'ivoire, du Niger, et du Togo. Les Burkinabè avec 8 médailles d'or se sont classés deuxième derrière la Côte d'Ivoire, 10 médailles d'or.

Faire du Burkina Faso, la capitale du Karaté Ouest-africain, c'est l'ambition que s'est donnée la Fédération burkinabè de karaté. Et c'est partant de ce fait que les premiers responsables de cette discipline ont initié le Tournoi Open de Ouagadougou. Cette compétition qui se veut annuelle entend mettre en compétition les deux sexes des pays de la sous-région.

Pour cette première édition, tenue du 11 au 14 janvier 2018 à Ouagadougou, 5 pays à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Niger et le Togo ont pris part. Le tournoi a intéressé les catégories juniors et séniors. Les athlètes burkinabè ont occupé la deuxième marche du podium en remportant 36 médailles dont 8 d'or, 7 d'argent et 21 de bronze. Les Burkinabè ont été les vainqueurs en kata en équipe junior-garçon et en individuel-junior par Alain Sanou. Ce dernier, a été par ailleurs le meilleur athlète en Kata. En Kumité junior-fille, Marina Somda a dominé sa compatriote Kéré Faizia dans la catégorie de -59kg et Liliane Ilboudo a pris le dessus sur Sébgo Djémilatou également du Burkina Faso au +59kg.

En Kumité junior-garçon, Tanguy Sorgho a été le plus fort en finale face à Rouchdane Abecodjo du Bénin dans la catégorie de -55kg, et Inoussa Zoungrana a battu Garba Mashou du Niger au -76kg. En Sénior-Garçon, Bernice Sawadogo a été le champion devant Ibrahim Sawadogo chez les -67kg. Cette première édition a été organisée sous le parrainage du maire de la ville de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé. Il a promis être aux côtés de la fédération pour faire de ce tournoi international une référence.

Le ministre des Sports et des Loisirs, Taïrou Bangré a félicité la fédération pour son initiative et a invité les karatékas à se servir du Open de Ouagadougou pour s'imposer dans les compétitions africaines et mondiales. Le comité d'organisation a donné rendez-vous pour la deuxième édition en 2019.

Burkina Faso

La direction des douanes alerte sur le trafic de drogue

La douane burkinabè a mis la main sur un camion qui transportait de la drogue le 17 février dernier.… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.