18 Janvier 2018

Burkina Faso: 11-Décembre 2017 à Gaoua - Le gouvernement félicite les forces vives

Le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, a rencontré les populations de la région du Sud-Ouest, le mardi 16 janvier 2018 à Gaoua. Il est venu traduire les remerciements du gouvernement pour la réussite de la fête de l'indépendance.

Une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, a échangé avec la population du Sud-Ouest, le mardi 16 janvier à Gaoua. Selon le ministre, la délégation est venue remercier la région au nom du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et de son gouvernement. «Il n'y a pas autre débat. C'est vous dire tout simplement merci pour l'organisation réussie du 11-Décembre Gaoua 2017 », a-t-il indiqué. M. Sawadogo a ajouté notamment que : « Nous nous sommes pris un peu tard, mais grâce à chacun et chacune de vous, l'organisation a été une réussite ». En plus, il a souligné que c'est la plus belle parade, le plus beau défilé des 11-Décembre passés que le président Roch Marc Christian Kaboré dit avoir vu. Le ministre Siméon Sawadogo a aussi félicité le Comité régional d'organisation qui a fait un grand effort pour l'atteinte de ces résultats.

Les filles et fils de la région ont été particulièrement remerciés. Au cours de la cérémonie de remerciements, plusieurs interventions ont eu lieu. Le maire de Gaoua, Fiacre Kambou, dans son mot de bienvenue, a transmis les salutations de la population au ministre et à sa délégation. «La ville de Gaoua, belle qu'elle était est aujourd'hui devenue très belle après les festivités du 11-Décembre », a-t-il dit. Pour cette raison, M. Kambou a réitéré toute sa reconnaissance au chef de l'Etat et à son gouvernement. Le représentant des personnes âgées, Yamassa Jean-Baptiste Sib, pour sa part, a remercié les autorités, en l'occurrence le président du Faso et le gouvernement. De son avis, les autorités n'ont ménagé aucun effort pour la réalisation des différentes infrastructures, et surtout le déroulement des festivités du 11-Décembre 2017 à Gaoua. Tout comme Yamassa Jean-Baptiste Sib, des voix se sont inquiétées quant à la finition de certains travaux.

A ce sujet, le ministre Siméon Sawadogo s'est voulu rassurant. Ainsi, il a déclaré que des travaux continuent d'être effectués à Dédougou et à Kaya. Ils vont se poursuivre pendant près d'un an à Gaoua car les entreprises le savent. « Tant que les travaux ne finiront pas, elles n'entreront pas en possession des reliquats de paiements de la part de l'Etat », a dit le ministre. Le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Tagsséba Nitièma n'est pas resté indifférent. A la suite des autres intervenants, il a remercié les populations du Sud-Ouest et le gouvernement. Il a aussi demandé pardon à tous ceux qu'il a pu vexer ou offenser lors des suivis de supervisions des infrastructures. La cérémonie a par ailleurs permis de décerner des attestations de reconnaissance pour l'engagement et la détermination de trois catégories d'acteurs. Parmi ces acteurs, on peut citer les structures techniques de l'Etat, les partenaires techniques et financiers et les entreprises qui ont construit des différentes infrastructures.

Burkina Faso

Relations internationales - Le Burkina rompt avec Taïwan

Le mercredi 23 mai dernier, notre rédaction recevait un message l'informant d'une déclaration importante… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.