19 Janvier 2018

Cote d'Ivoire: Cacaoculture durable - Sangafowa Coulibaly et Richard Scobey marquent leur détermination

La Côte d'Ivoire et la Fondation mondiale du cacao ensemble pour un modèle de production durable du cacao

En visite de travail où il a pris part, jeudi matin, à l'atelier de lancement des activités du cadre d'Action commune de l'initiative cacao-forêts, le président de la Fondation mondiale du cacao conduite, Richard Scobey, a été reçu en audience dans l'après-midi, par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural.

Mamadou Sangafowa Coulibaly, qui était entouré des membres de cabinet, a sollicité l'appui de la World cocoa foundation (Wcf) en vue de l'élaboration d'un modèle ivoirien de production garantissant la rentabilité, la durabilité, la protection de la forêt et attractif pour la jeunesse.

« Cette initiative qui découle de la signature par les parties, en novembre, de la COP 23 à Bonn (Allemagne) et à laquelle nous sommes partie prenante vise trois objectifs. À savoir préserver l'environnement, préserver notre système économique et régler une question fondamentale, celle de l'emploi des jeunes notamment. C'est une initiative qui permet d'atteindre ces trois objectifs et c'est tout à fait conciliable », a déclaré le ministre Sangafowa Coulibaly, à l'issue d'une audience.

Il a dit sa préoccupation face aux menaces qui pèsent sur la forêt et par ricochet sur la production du cacao donc l'économie du pays. Etant donné qu'il « n'y a pas de cacao sans forêt » et que la boucle du cacao s'est déjà déplacé d'une région à l'autre au cours du demi-siècle écoulé passant d'Est en Ouest.

D'où l'impérieuse nécessité de la coexistence entre la cacaoculture et la nature. Le ministre a également plaidé pour davantage d'équité et de transparence des marchés dans un contexte où seulement 2 à 6% des 100 milliards de dollars générés par la filière reviennent aux pays producteurs.

Le président de la Fondation mondial du cacao, Richard Scobey, a dit son engagement de travailler avec le gouvernement ivoirien. « L'objectif de notre visite était de faire le point avec le ministre sur nos activités pour bénéficier de ses observations et conseils. Il nous a présenté une vision claire et nous lui avons réitéré le fait que l'industrie cacaoyère et chocolatière est prête à soutenir financièrement cette vision de production qui ne détruise pas la forêt », a-t-il affirmé.

La Côte d'Ivoire est le premier pays producteur de cacao dans le monde avec 1,7 million de tonne, suivi du Ghana. Les pays ont donc les objectifs similaires.

Cote d'Ivoire

Vers une clarification entre Ouattara et Bédié

Quel est l'agenda des prochains jours du gouvernement ivoirien, et quelle est la situation au Rhdp ? Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.