19 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Musique - Laeticia en studio aux États-Unis

La veuve de Johnny Haliday se trouve actuellement à Los Angeles en compagnie de Maxim Nucci (Yodeline) pour terminer le 51e album enregistré par son défunt mari avant sa mort, le 6 décembre dernier. La sortie de l'oeuvre est prévue pour le 15 juin 2018, le jour où le chanteur avait fêté ses 75 ans.

Après des mois passés à Marnes-la-Coquette puis à Saint-Barthélémy, en France, Laeticia qui est de retour dans la ville américaine s'attelle actuellement au dernier projet de son mari. Jade et Joy, ses deux filles, ont, quant à elles, repris la scolarité au lycée français. C'est dire que la vie reprend son cours normal pour la famille Halliday après de longs jours de deuil.

La préparation de l'album va bon train même si Laeticia entend également reprendre ses marques dans la villa Pacific Palissades du quartier de Santa Monica. « On va tous se donner du courage pour que Johnny soit fier de nous », a-t-elle confié à ses proches. En Afrique comme partout ailleurs, les fans s'impatientent de l'aboutissement de ce grand projet.

Démarré l'an dernier au studio « Apogée » de Santa Monica où Johnny Halliday travaillait avec ses amis Yodeline et Yarol Poupaud, et son manager Sébastien Farran, ce projet se poursuivait en France. Ce chanteur, un rocker de renommée internationale, continuait l'enregistrement des chansons au studio Guillaume Tell de Suresnes.

Après des mois, c'est au tour de Laeticia de reprendre le flambeau, afin de finir ce que son époux a commencé. En travaillant sur les finitions, elle a gardé la même équipe ainsi que Bertrand Lambot, le directeur artistique de la maison de disques Mercury, sachant que Johnny avait terminé l'enregistrement de toutes les chansons. De tout cela, le groupe va sélectionner une dizaine, les mixer, les arranger, envisager le marketing...

Alors qu'il préparait son dernier album, Johnny Halliday était déjà malade, atteint d'un cancer des poumons, mais il avait souhaité un retour aux sources : musiques simples devant mettre en avant sa voix et ce qu'il représentait. Parmi les dix titres retenus figure une chanson d'hommage à Los Angeles. Le directeur artistique de Mercury parle déjà d'une parfaite réussite des sessions d'enregistrement en France. « Je me souviens que les séances de voix comptaient parmi les meilleures que l'on ait faites », a-t-il relevé.

Congo-Brazzaville

Procès Jean-Martin Mbemba - La Cour procède à l'enquête de moralité

Prélude aux débats contradictoires qui s'annoncent dans les prochains jours, l'audience du 24 mai a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.