20 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: Erosions - La société chinoise CRBC accélère les travaux de canalisation du quartier Ngamakosso

Dotés de gros moyens, les ouvriers de l'entreprise CRBC (China road and bridge corporation) sont à pied d'œuvre pour finir les travaux de canalisation avant la prochaine saison des pluies.

Une bonne nouvelle pour les habitants de Ngamakosso, dans le sixième arrondissement, Talangaï, et les usagers de la principale voie d'accès à la banlieue de Kintélé. Les travaux de construction des canaux de drainage ont débuté la semaine dernière, avec des canalisations au-delà de l'épicentre de l'érosion jusqu'au nid du fleuve.

Les responsables du chantier, à l'instar de Cyr Massala, veulent mettre les bouchées doubles pour assainir le quartier dès le mois de mars prochain. « Avec les ouvriers chinois, nous travaillons pratiquement tous les jours, même les dimanches, pour que les travaux s'achèvent dans le délai », a rassuré Cyr Massala.

Afin de mieux résister aux érosions devenues récurrentes dans le secteur, les ouvriers vont tenter d'aménager et élargir les canaux de drainage ainsi que de construire des rampes d'accès. L'entreprise chinoise CRBC connaît bien le terrain puisque c'est elle qui a construit le viaduc qui va de « Keba na virage » jusqu'au stade de Kintélé.

Les habitants de Ngamakosso ont été touchés de plein fouet par les érosions et inondations, conséquences des pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours à Brazzaville. Beaucoup d'entre eux sont devenus des sans-abri. La principale voie d'accès quasiment coupée, ils sont aujourd'hui obligés d'effectuer des transbordements pour joindre l'un et l'autre bout du tronçon.

Engagée pour barrer la route aux inondations dans la capitale, cette construction en cours ne pourrait être optimale que si les riverains arrêtent de jeter les ordures dans les voies de canalisation ou d'occuper des terrains dans les zones à risque. L'érosion est un phénomène naturel, certes, et surtout dans une zone montagneuse comme le quartier Ngamakosso, le mieux serait de préserver ces canalisations.

Congo-Brazzaville

Une plateforme numérique pour enregistrer et aider les déplacés du Pool

Au Congo-Brazzaville, la mobilité des populations déplacées du Pool complique la tâche aux… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.