20 Janvier 2018

Sénégal: Marchands ambulants à Barcelone - Les Sénégalais face au dilemme du maire

Accusée de racisme et de répression abusive des vendeurs ambulants sénégalais, la mairie de Barcelone met en place des politiques publiques afin d'éviter les confrontations et les rapports de domination avec les « manteros ».

« La situation sociale est tendue et nous avons appris à nous surpasser. Cependant il faut savoir que nous venons de mouvements sociaux et que politiquement on nous tord la main souvent. La vente ambulante a eu une résonnance bien particulière après l'arrivée de l'équipe de Ana Calau à la mairie ». Selon Tatiana Guerrero, responsable de la question à la Mairie de Barcelone, le retour en force sur la sellette de la question de la vente ambulante n'est pas fortuit. C'est une question qui divise et qui est brandie par l'opposition pour fragiliser l'équipe en place.

Reconnaissant que ce fut laborieux de trouver un chemin et la confiance du collectif des vendeurs ambulants encore réticents au dialogue, elle avoue néanmoins qu'un pas important a été fait. Parce que la Mairie a réussi à générer des structures internes pour s'occuper des problèmes des migrants et en particuliers des vendeurs ambulants. Toujours nous dit-elle, « avec le travail abattu, le peu de changement a pu humaniser la vente ambulante dans un sens ». D'un autre côté, avec la création de la coopérative et les plans d'occupation mis en marche, des réponses individuelles sont données aux migrants qui prennent la peine de se rapprocher de la mairie. Cependant, la question est plus que jamais d'actualité et divise.

Pour la Mairie, maintenir la pression policière dans les rues est la réponse adéquate face au problème de la vente ambulante. Elle permet de faire face au racisme de certains voisins qui n'hésitent pas à agresser certains vendeurs, mais aussi d'avoir un minimum de contrôle sur l'espace public. En définitif, pour Mme Guerrero, laisser les « manteros » vendre librement a des conséquences graves et jusqu'ici il n'y a pas d'autre solution ou mieux encore personne ne lui a donné la solution.

Sénégal

53éme Assemblées annuelles de la BAD - La ville de Busan prête à donner le coup d'envoi

C'est demain lundi 21 mai, que s'ouvrent à Busan, la deuxième ville de Corée du Sud, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.