20 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Violences en RDC le 31 décembre - HRW dénonce «un usage excessif de la force»

A la veille d'une nouvelle marche des laïcs catholiques prévue ce dimanche en RDC, l'ONG Human Rights Watch publie un premier rapport sur la journée du 31 décembre lors de la première marche des laïcs. HRW dit avoir recensé au moins 8 personnes tuées, et des dizaines d'autres blessées, dont au moins 27 par balles. Human Rights Watch dénonce « un usage excessif de la force » et demande aux autorités de « lever l'interdiction de manifester et de permettre aux personnes qui le souhaitent de pratiquer leur religion sans interférence ».

Pour Human Rights Watch, « les forces de sécurité congolaises ont battu un triste record », le 31 décembre, en tirant des gaz lacrymogènes à l'intérieur même de trois églises, parfois en pleine messe, et en usant de « balles en caoutchouc » et dans certains cas de « balles réelles » à l'extérieur de plusieurs paroisses pour « empêcher des processions pacifiques ».

L'ONG dit avoir mené des entretiens avec 86 personnes victimes, témoins, religieux et politiques, et dénonce également les « intimidations musclées » dont ont été victimes des Congolais qui tentaient de se rendre à l'église, bloqués à des barrages, alors qu'ils n'avaient parfois que bibles et rameaux à la main.

En plus des 8 morts qu'elle a recensés, l'ONG dit avoir reçu des « informations crédibles » sur au moins « 20 autres personnes » dont les corps auraient été « emmenés par les forces de sécurité » et resteraient introuvables.

L'ONG promet donc de poursuivre son enquête. A la veille de la marche de dimanche, Ida Sawyer, directrice pour l'Afrique centrale de Human Rights Watch demande aux « partenaires internationaux » du Congo d'envisager « de nouvelles sanctions » contre ceux qui « violent la liberté de culte et de réunion pacifique » afin « de montrer au président Kabila que de nouveaux abus ne sauront être tolérés ».

La police congolaise assure de son côté que 5 personnes ont été tuées le 31 décembre, dont un policier, le tout sans lien avec les manifestations.

Congo-Kinshasa

Un nouveau décès d'Ebola porte à 27 le nombre des morts

Une personne contaminée par le virus Ebola est décédée à Mbandaka, portant à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.