21 Janvier 2018

Madagascar: Un nouveau cas de peste détecté dans le pays

Photo: Midi Madagasikara
L’insalubrité et la peste, deux choses qui ne se séparent jamais. C’est pourquoi la question d’hygiène est toujours importante.

Un nouveau cas de peste bubonique a été détecté à Ankazobe. Il s'agit d'un cuisinier d'une institution religieuse. Des mesures immédiates ont été prises pour éviter toute propagation.

La saison pesteuse n'est pas finie à Madagascar. Le pestiféré d'Ankazobe a été pris en charge tout de suite. Le ministère de la Santé confirme que la désinfection et la désinsectisation du domaine où le cuisinier travaillait ont été effectuées, des mesures prises en urgence afin d'éviter toute propagation de la maladie. Selon la procédure habituelle, toutes les personnes avec qui il a été en contact devraient être mises sous antibiotiques.

Le district d'Ankazobe est situé dans la région d'Analamanga, à une centaine de kilomètres de la capitale. Il fait partie des foyers pesteux, c'est à dire des foyers naturels de la peste encore actifs jusqu'au mois de mars.

En 2017 l'épidémie a été quasi-générale à Madagascar. Elle a touché les grandes villes, notamment la capitale, Antananarivo, alors qu'elle touchait uniquement les zones rurales les autres années. Prises de court, les autorités n'ont pas réagi assez rapidement, ce qui a contribué à la propagation de la peste dans les zones urbaines. Plus de 2 417 cas de peste ont été détectés, bubonaire comme pulmonique. L'épidémie a causé plus de 200 morts entre le mois d'août et le mois de novembre 2017.

En savoir plus

Ankazobe - La peste bubonique refait surface

La peste a de nouveau frappé. Un cuisinier de l'ECAR du district d'Ankazobe a contracté la maladie cette… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.