22 Janvier 2018

Mali: Une ONG lance un programme de sensibilisation pour les candidats au départ

Le Mali est un pays de transit, mais également un pays de départ. Récemment, 48 Maliens candidats au départ sont morts en Méditerranée. Une ONG malienne locale lance un programme de sensibilisation afin de convaincre les candidats au départ d'y renoncer.

Au-delà de la protection des Maliens, des Africains candidats à l'immigration irrégulière en Europe, l'ONG Action des initiatives de développement au Mali (Aide) a commencé une campagne de sensibilisation avec un slogan « Attention, ne partez pas, il y a danger ».

« Ne pas informer aussi est un crime. Moi, je leur dis, les dangers sont là. Aujourd'hui, c'est encore pire. Aujourd'hui, pour les migrants, non seulement il y a les risques naturels comme les risques de soif, de morts, mais surtout il y a le pillage. On les pille, on les rançonne », explique Mamadou Diakité, président de l'ONG Aide.

Ce vieux routier des questions d'immigration affirme avoir obtenu des résultats : « Je suis arrivé à dissuader des gens, je suis arrivé à dissuader des femmes qui voulaient partir. Doucement, je leur ai dit : mais vous n'avez aucune idée de ce qui va vous arriver, même au Mali ».

Mais la dissuasion seule ne suffira pas, il faut, explique Mamadou Diakité, proposer une alternative aux candidats à l'aventure qui se comptent par milliers, en situation d'échec sur les routes de l'immigration clandestine : « Surtout, il est clair que les pays européens ne peuvent pas recevoir tout le monde ».

Mali

Lutte contre le terrorisme - Quand l'effort militaire grève le budget malien !

Le coût de l'effort militaire est très important sur le budget malien. Cette révélation est… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.