22 Janvier 2018

Burkina Faso: Miss Burkina 2018 - Les inscriptions ont commencé

Le Nouveau Comité Miss Burkina (N-COMIB) était face à la presse le 19 janvier 2018, à Ouagadougou, pour annoncer le lancement des inscriptions pour le concours Miss Burkina édition 2018 placé sous le thème : «Scolarisation de la jeune fille au Burkina Faso ».

Les inscriptions pour prendre part au concours de la beauté et de l'élégance ont été officiellement lancées le 19 janvier 2018, à Ouagadougou. L'annonce a été faite par le N-COMIB au cours d'une conférence organisée le jour même.

Et les jeunes filles désirant accomplir ce rêve devront auparavant remplir les critères suivants : être de nationalité burkinabè, avoir un âge compris entre 18 ans révolus et 25 ans non révolus, être célibataire sans enfant, avoir un niveau d'études minimum équivalent à la classe de 1re des lycées et collèges, avoir une taille minimum de 1,68 m (pieds nus), être de teint naturel et en possession de toutes ses facultés mentales, répondre aux critères de bonne moralité.

Pour les inscriptions, les candidates ont été invitées à retirer le dossier de candidature dans les locaux du N-COMIB à Ouagadougou, à la radio Ouaga FM, où à s'inscrire en ligne. Et pour celles résidant en province, elles peuvent le faire dans les directions régionales de la Culture de leurs localités.

A noter que les phases régionales du concours débuteront à Dédougou le 8 février prochain pour prendre fin le 16 juin par la région du Centre.

Quant à la grande finale, elle est prévue pour le mois de juillet, à l'issue de laquelle la Miss Burkina 2018 repartira avec 5 millions de F CFA, des lots en nature du sponsor et des partenaires, une couronne en plus de son mandat qui a une durée d'un an.

La 1re dauphine aura 2,500 millions de F CFA en plus des lots en nature des sponsors et partenaires. Quant à la 2e dauphine, la 4e et la 5e, chacune recevra respectivement 1 million de F CFA, 500 000 F CFA et 300 000 F CFA en plus des lots des sponsors et partenaires.

Selon le N-COMIB, l'édition 2018 de Miss Burkina se veut une édition de la confirmation de la maturité. Ainsi, le comité a décidé de placer l'acte 2 du concours sous le thème : «Scolarisation de la jeune fille au Burkina Faso».

« L'objectif est d'inviter les jeunes filles à s'intéresser à cette thématique et à s'engager dans la lutte pour l'éducation de la jeune fille », a expliqué le président du N-COMIB, Alpha Ouédraogo.

Burkina Faso

Douane du Burkina - Plus de 15 tonnes de drogue saisie en quatre mois

Les services des douanes du Burkina Faso ont saisi entre novembre 2017 et février 2018 plus de 15 tonnes de… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.